Top 14

Biarritz en quête de renouveau

Le talonneur biarrot, Arnaud Héguy, espère ne pas voir le BOPB "retomber dans ses travers" contre Boredeaux-Bègles pour garder ses chances de qualification en phases finales. Cela tombe bien : le retour de Dimitri Yachvili a permis aux Basques de retrouver le chemin de la victoire.

 
Biarritz en quête de renouveau  - Rugby - Top 14Icon Sport
 

Grâce à sa victoire (15-3) face à Perpignan à Aguilera avant la trêve internationale, le Biarritz olympique a mis fin à sa série de six défaites consécutives en Top 14. Un succès qui permet aux Basques de rester à l’affût, toujours dans la course pour la qualification aux phases finales. Avec 24 unités à son compteur, le BOPB flirte avec les six premières places, à six points de Grenoble, virtuel barragiste. L’ancien Bayonnais Arnaud Héguy, pour qui "le passage chez l'ennemi s'est fait assez facilement" croit au redressement biarrot, comme il l’indique sur le site internet de l'Union Bordeaux-Bègles, le futur adversaire du BO samedi: "Si l’on démarre la deuxième partie de championnat comme on a entamé la saison, je pense que l’on a encore une carte à jouer et que l’on peut se repositionner. On sait que ce championnat est très difficile: tout le monde peut gagner chez n'importe qui, et dès ce week-end, on sait que l'Union Bordeaux Bègles va venir à Biarritz avec des intentions. Nous sommes avertis, à nous de ne pas retomber dans nos travers…"

Pas de "Yachvili dépendance"

Et même si le retour de son demi de mêlée emblématique, Dimitri Yachvili, n’est pas étranger à la renaissance du BOPB, le talonneur assure qu’il n’y a pas de "Yachvili dépendance": "On sait qu'avec Dimitri, on arrive à mieux gérer les matchs, on sent une certaine confiance. On connait ses qualités, que ce soit son jeu au pied, sa gestion, et puis c’est le patron, il n'est pas le numéro neuf de l'équipe de France pour rien! Mais nous avons gagné nos quatre premiers matchs avec Yann Lesgourgues, qui a un talent fou." La confiance semble donc de retour à Biarritz, avant de recevoir l’UBB, en manque de points. Et la capacité de gestion de leur "Yach" devrait tout de même être indispensable aux Basques, notamment lors des rencontres "qui se jouent sur un coup de dés, dans des fins de partie comme contre Bayonne…"

 - Rugbyrama@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |