Best - Grenoble - 18 aout 2012 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Best: "Grenoble n'aura aucune pression à Clermont"

Best: "Grenoble n'aura aucune pression à Clermont"

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 21/09/2012 à 12:17 -
Par Rugbyrama - Le 21/09/2012 à 12:17
Le troisième ligne isérois s'est projeté sur le déplacement de Grenoble à Clermont sur le site de l'ASM. Sans oublier de juger le début de saison prometteur des siens.

Interrogé sur le bon parcours jusqu'à présent de son équipe, fraîchement promue en Top 14, Jonathan Best a préféré botter légèrement en touche. Il attend surtout de voir ce que Grenoble est capable de réaliser face aux plus grosses écuries du championnat avant de se fixer sur le niveau de jeu isérois. Il a ainsi déclaré sur le site clermontois: "Nous sommes contents de ce début de saison mais nous n’oublions pas de relativiser car nous avons rencontré quatre des dernières équipes actuelles du Top 14. Certes nous avons quelques certitudes sur notre capacité à être au niveau mais nous ne nous enflammons pas. Nous allons maintenant aborder une série de matches face aux meilleures équipes, nous saurons un peu plus tard où nous en sommes vraiment".

Reste néanmoins qu'avec quatorze points en cinq rencontres et une cinquième place au classement de l'élite, Grenoble réalise le meilleur début de saison d'un club provenant de l'étage inférieur depuis l'instauration du Top 14. Des statistiques, même si la saison n'est qu'à son commencement, qu'il ne faut pas négliger. Le flanker explique pourquoi, selon lui, le FCG tourne à plein régime: "Nous avons bien profité de la dynamique du titre de champion de France de Pro D2 pour aborder avec confiance cette nouvelle compétition. Nous avons capitalisé cela lors de notre match d’ouverture à Bordeaux que nous avons remporté. Cette victoire nous a définitivement rassurés, même si nous avons vu à Castres une vraie différence de niveau. Nous avons bien réagi ensuite lors de nos deux premiers matches à domicile. On est dans les clous".

Sans pression à Clermont

Complexe dès lors de deviner les véritables ambitions du groupe de Fabrice Landreau, même si le maintien est bien entendu la priorité absolue du club, qui vit son retour au premier plan après huit ans d'absence au plus haut niveau. Jonathan Best se lance: "Le Top 14 est un championnat très difficile. Je pense que nous serons très heureux et nous aurons atteint nos objectifs si nous finissons la saison au dessus de la douzième place. Je crois que nous bénéficions encore un peu de l’effet surprise, mais celui-ci va se dissiper à mesure que le championnat avance". Une mesure dans les propos qui s'expliquerait par la lourdeur du calendrier, plus chargé qu'à l'échelon inférieur, pour cause d'échéances européennes. "Il va falloir que nous gérions également les longues séries de matches auxquelles nous n’étions pas habitués en Pro D2 où les cycles de cinq rencontres étaient coupés par une semaine de repos. La première série avec le Challenge Européen coure sur onze matches, nous ferons un premier point à la fin de celle-ci", avance Best.

Prudent, il peut l'être à l'heure où Grenoble s'attaque à Marcel-Michelin, forteresse imprenable de Clermont depuis quarante-cinq matchs ! Prudent, mais joueur. "Nous savons bien que les Auvergnats sont intraitables à domicile. Nous n’aurons donc aucune pression sur cette rencontre, si ce n’est l’envie de se jauger face à l’une des meilleures équipes de France. Nous aurons en face de nous des mecs dont nous avions les posters dans nos chambres. Ce n’est pas pour cela que nous y allons pour les regarder, au contraire, nous avons la chance de pouvoir nous confronter à eux et nous n’avons pas l’intention de nous en priver", prévient-il.