Top 14

Bayonne veut garder le rythme

Si un périlleux déplacement à Montpellier samedi s'annonce pour les Bayonnais, ces derniers comptent bien rester sur la dynamique positive enclenchée ces dernières semaines.

 
Bayonne veut garder le rythme - Rugby - Top 14Icon Sport
 

Si l'Aviron bayonnais s'est incliné lors de sa dernière sortie en championnat à Grenoble (6-9) il y a presque trois semaines, le club basque a engrangé un précieux bonus défensif. Et a démontré qu'après un début de saison chaotique, il avait su redresser la barre. Pour preuve, les trois succès lors des cinq dernières journées. Mais l'équilibre est toujours fragile et les hommes de Christian Lanta et Christophe Deylaud sont encore englués à la onzième place du classement. Alors évidemment, le staff veut conserver la dynamique créée depuis plusieurs semaines, même si la trêve internationale est passée par là. Pour Christian Lanta, celle-ci a toutefois été bénéfique pour ses troupes comme il l'indique sur le site du club: "La semaine de vacances a fait du bien au groupe, les garçons ont bien récupéré, nous avons retrouvé des joueurs très sérieux et appliqués. Depuis, nos entraînements sont de qualité."

Entraînements sur synthétique

C'est pourtant un périlleux déplacement qui s'annonce pour l'équipe basque samedi, à Montpellier. Une formation héraultaise qui pointe en cinquième position du Top 14. Surtout que les récents événements météorologiques n'ont pas forcément aidé les Bayonnais, contraints de s'entraîner sur les installations synthétiques des remparts ces derniers jours en raison de la pluie qui s'abat sur la Côte. "C'est ennuyeux, rien ne remplace un terrain normal, ne cache pas Lanta. Mais il est également hors de question de s'entraîner dans un marécage. Comme il pleut à peu près partout en France, je me dis que tous les clubs sont logés à la même enseigne. Et même sous la pluie, comme ce mardi matin, les entraînements restent positifs". Reste désormais à le prouver samedi...

Deux absents au centre

Et pour ce rendez-vous à Montpellier, l'encadrement de l'Aviron pourra compter sur le centre Manu Ahotaeiloa, touché à la voûte plantaire et l'arrière Cédric Heymans, blessé à une cuisse, qui s'entraînent normalement. En revanche, il sera privé, non seulement du demi de mêlée Mike Phillips, laissé à la disposition de la sélection galloise qui affronte l'Australie ce week-end, mais aussi de deux centres: Thibault Lacroix (ischio-jambiers) et Gabriele Lovobalavu (mollet droit). "Thibault n'est pas tout à fait rétabli et Gaby ne reprendra l'entraînement physique que la semaine prochaine, regrette Lanta. Ce sont deux absents de trop d'autant qu'ils occupent tous deux le même poste". Sans eux, Bayonne est néanmoins en droit d'espérer ramener des points d'Yves-du-manoir.

 - Rugbyrama@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |