groupe BAYONNE - toulon bayonne - 27 octobre 2012 - Icon Sport
 
Top 14

Bayonne ou la quadrature du cercle

Bayonne ou la quadrature du cercle

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 29/12/2012 à 16:56 -
Par Rugbyrama - Le 29/12/2012 à 16:56
L’Aviron bayonnais s’apprête à défier l’ogre clermontois dans son antre de Marcel-Michelin. Seulement voilà, les Basques ne se sont jamais imposés en Auvergne. Dix-neuf confrontations, dix-neuf défaites. Impossible, vous avez dit impossible ?
 

L’Aviron se trouve au pied d’une montagne. Au sens propre comme au figuré. Au figuré, les Basques ont pour mission d’effacer un début de saison particulièrement décevant, au cours duquel ils connurent cinq revers en six matchs entre août et septembre. Depuis, la situation s’est améliorée. Les sourires sont réapparus sur les visages, au gré de victoires se sont faites plus fréquentes, surtout en championnat. Une montagne se dresse devant l’Aviron: la plus grande d’Auvergne, l’ASMCA. Dauphin du championnat, bourreau du Leinster en H Cup, rares sont ceux qui résistent à l’armada jaune et bleu. Bayonne ne déroge pas à la règle. Les Clermontois s’étaient d’ailleurs imposés à Jean-Dauger en ouverture du championnat, le 18 août dernier (6-13).

Christian Lanta, le coentraîneur bayonnais, ne connaît que trop la qualité de son futur adversaire: "Nous nous apprêtons à défier la meilleure équipe du Top 14", assure Lanta dans une interview publiée sur le site de l’Aviron. "Je ne dis pas cela parce qu'il s'agit de notre futur adversaire mais parce que je le pense sincèrement: dans l'excellence, la régularité, Clermont est en ce moment au-dessus. Ce match doit nous permettre d'élever encore notre niveau de jeu. Obtenir un résultat positif à Clermont-Ferrand est très difficile, le contexte doit nous permettre de nous libérer: le stade est magnifique, l'ambiance y est extraordinaire et les joueurs parmi les meilleurs. Toutes les conditions sont réunies pour que nous y effectuions un très bon match".

Les Basques au défi de l’Histoire

Toutes les conditions sont également réunies pour y essuyer un neuvième revers, le sixième à l’extérieur. Et pour cause: en dix-neuf confrontations, l’Aviron bayonnais ne s’est jamais imposé au Michelin. Difficile d’y croire. Mais qu’importe. Les cœurs optimistes ont toutefois de quoi espérer: lors des deux derniers déplacements de l'Aviron bayonnais en Auvergne, les Ciel et Blanc étaient parvenus à y ramener un point de bonus défensif. Les Bayonnais seraient bien inspirés de décrocher celui-ci, puisque leurs voisins biarrots et les Racingmen (deux concurrents directs, classés aux neuvièmes et onzièmes places) y étaient parvenus en première partie de saison...

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×