Top 14

Bayonne dos au mur

La défaite à Jean-Dauger face au Stade toulousain (6-35) a laissé des traces à Bayonne. Les hommes de Lanta et Deylaud doivent maintenant se remobiliser avant le derby basque à Aguilera.

 
Bayonne dos au mur - Rugby - Top 14AFP
 

Affirmer que les Bayonnais sont en difficulté relève de l’euphémisme en ce début de saison . En effet, les Basques comptent cinq défaites après six journées de championnat et s’enfoncent de plus en plus dans les méandres du classement… Se faire battre vendredi dernier par un Stade toulousain revanchard, qui ne perd jamais deux fois d’affilé en Top14, passe encore. Mais c’est davantage la manière avec laquelle s'est inclinée son équipe qui inquiète le manager Christian Lanta, comme il l’a expliqué sur le site de l'Aviron: "Nous avons pris une leçon de rugby, on est tombé sur une équipe qui maitrisait tout, on a été réduit à de l'impuissance. Ils nous ont pris dans le un contre un, jamais dans l'organisation paradoxalement. Mais globalement nous avons été en souffrance dans le défi. Le niveau où nous sommes aujourd'hui est largement insuffisant pour espérer battre Toulouse". Même son de cloche du côté de l’ouvreur Benjamin Boyet: "On a été mangés. On n'a pas su rivaliser physiquement avec les Toulousains, on a passé la deuxième mi-temps chez nous. Le courage ne suffit pas. Ils ont le talent, l'organisation... On a essayé de mettre tout ce qu'on avait mais encore trop de fautes de main, trop de pénalités nous coûtent le match. On a pris une leçon de réalisme, de rugby, ça fait mal à la tête". 

Heymans veut s'inspirer de Toulouse 

Si le constat semble accablant, l’heure est tout de même à l’union sacrée du coté bayonnais, quelques jours avant d’affronter Biarritz à Aguilera, dans un derby basque qui s’annonce survolté. Christian Lanta et Christophe Deylaud ont donc choisi d’accorder 48 heures de repos (samedi et dimanche) à leurs joueurs afin de digérer cette déroute face à des Toulousains dont Cédric Heymans aimerait s’inspirer: "Un groupe est en train de se construire, dans la difficulté, dans l'adversité mais un groupe se construit. Laissons lui simplement un peu de temps et inspirons-nous de ce qu'a pu faire le Stade toulousain cette semaine: bousculé, maladroit à Perpignan, il s'est forgé un mental d'acier pour s'imposer ici".  Le talonneur, David Roumieu, va plus loin en détaillant la marche à suivre dans Midi Olympique: "Il faut enlever le frein à main, se lâcher, ne plus calculer, se mettre au service du collectif, travailler pour les copains". Le spectre de la lutte pour le maintien plane déjà sur Jean-Dauger et une victoire dans le derby arriverait donc à point nommé. Dans l’opération survie qui semble se tramer au bord de l’Adour, les Bayonnais pourront compter sur l’expérience de Christian Lanta et Christophe Deylaud qui se souviendront sûrement de leur expérience à la tête du SUALG en 2010/2011, qu’ils avaient réussi à maintenir malgré huit défaites lors des dix premières journées…

 - Rugbyrama@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |