Nyanga - Toulouse Racing - 10 mai 2013 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Barrages Top 14 2013, Toulouse-Racing (analyse statistique): Le Stade assure les fondamentaux

Toulouse assure les fondamentaux

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 11/05/2013 à 00:09 -
Par Rugbyrama - Le 11/05/2013 à 00:09
L’analyse statistique montre que Toulouse a construit son succès face au Racing (33-19) sur une conquête quasi-parfaite et une domination dans l'occupation.

Ce vendredi, Toulouse s’est qualifié pour sa 20e demi-finale consécutive de championnat en battant le Racing-Métro (33-19). Et si les hommes de Guy Novès ont réussi cette belle performance, ils le doivent en grande partie à leur solide conquête, pourtant point fort des Franciliens cette saison. Avec un William Servat qui avait repris du service une nouvelle fois au talonnage, les doubles champions de France en titre ont mis au supplice les avants adverses. En touche, tout d’abord où l’écart a été assez flagrant avec un 12/14 pour Toulouse contre 5/9 pour le Racing-Métro. Mais si la différence est moins importante en mêlées (100% contre 90%), Matadigo a eu moins de facilité à sortir les ballons que son vis-à-vis Picamoles. La faute à un pack chahuté durant cette épreuve de force si importante.

Pourtant, les hommes de Gonzalo Quesada auront mis plus d’une heure de jeu avant de rendre les armes. Avant que Luke McAlister ne permette aux Toulousains de concrétiser au tableau d’affichage les temps forts des siens. Avec un 8/9 au pied, il s’est montré plus efficace que Jonathan Wisniewski (3/5). Une juste récompense pour des Haut-Garonnais qui auront passé 6 minutes trente dans les 22 mètres adverses, contre 1 minute trente pour les Franciliens, attestant de leur emprise sur le match. Seule ombre au tableau des désormais futurs adversaires de Toulon en demi-finale, les onze en-avant commis (10 pour le Racing). Les coéquipiers de Thierry Dusautoir ont quinze jours pour gommer ce défaut…

 
 

commentaires


  • ariejo8212/05/2013 13:03

    UN GRAND MERCI à tous les Stadistes ..... quel match !!!! et un pied de nez à tous ses détracteurs ...

  • t0ul0us112/05/2013 01:10

    C'est 10 en-avant pour le stade par contre, parce que Huget ne fais en aucun cas en-avant dans leurs 22 en première mi-temps... Et 10 en-avant avec 65 ou 69% de possession de balle, ça n'a rien d'alarmant. Le gros soucis c'est les deux trous en défense qui amènent les deux essais parisiens. Et ça a été une constante tout au long de la saison ce problème.

  • Epinard11/05/2013 19:29

    Je n'en dors plus la nuit LOL