Aurelien Rougerie - clermont grenoble - 22 septembre 2012 - AFP
 
Top 14

Le cavalier seul de Clermont

Le cavalier seul de Clermont

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 22/09/2012 à 22:35 -
Par Rugbyrama - Le 22/09/2012 à 22:35
A domicile, les Clermontois n'ont pas laissé la moindre chance aux Grenoblois en leur passant cinq essais (44-20).
 

Après s’être sorti du piège montois la semaine dernière, Clermont recevait Grenoble avec la ferme intention de rester invaincu à domicile. Les Isérois se déplaçaient eux, sans trop de pression, avec une équipe remaniée en Auvergne. Mais ils ne comptaient pas pour autant se positionner en victime expiatoire. Et malgré la large victoire (44-20) des Clermontois, les hommes de Fabrice Landreau ont montré de bonnes choses et peuvent ressortir la tête haute de Marcel Michelin.

Les Grenoblois vont notamment réaliser une bonne entame de match, ponctuée par des pénalités de Clément Darbo qui leur permet d’être en tête (3-0 à la 7e puis 6-3 à la 11ème). Bien que privé de ballons par des Clermontois très joueurs et relançant à tout va, Grenoble ne lâchait rien en défense et tenait même la dragée haute aux attaquants auvergnats. Mais laissaient néanmoins beaucoup de force. Une débauche d’énergie qu’ils allaient forcément finir par payer. Deux pénalités de Parra allaient d’abord permettre à Clermont de passer devant (6-6 à la 21e et 9-6 à la 28e minute). Avant que les Isérois ne craquent définitivement, encaissant deux essais, par Aurélien Rougerie à la 34e minute, lorsque Clermont était en supériorité numérique, et un autre par Damien Chouly juste avant la mi temps. Le score à la mi-temps était lourd (23-6), mais les Grenoblois, bien que vaillants, ne pouvaient espérer mieux tant la domination de Clermont était grande.

Du mieux à Grenoble

Et la seconde mi-temps commençait comme la première avait fini. Un essai de Naipoleoni Nalaga quatre minutes après la reprise donnait le point de bonus offensif aux Auvergnats (30-6). Paradoxalement, cet essai de l’ailier Fidjien allait décomplexer les Grenoblois, qui se décidaient à lancer du jeu. Et leurs intentions allaient vite être récompensées par un essai de l’arrière Fabien Gegenbacher à la 52e minute. A cet instant-là du match, les hommes de Vern Cotter étaient donc dépossédés de leur point de bonus offensif. Un point de bonus qu’ils allaient vite regagner, par l’intermédiaire de Wesley Fofana à la 62e minute. Rentré à la 50e, le centre international allait d’ailleurs s’offrir un doublé dans ce match, avec un autre essai inscrit à cinq minutes de la fin, répondant à un essai du talonneur Albertus Buckle inscrit trois minutes plus tôt, qui allait sceller le score du match (44-20).

Avec cinq essais inscrits, contre deux encaissés, les Clermontois empochent le point de bonus défensif et restent au contact des leaders. Les Grenoblois, eux, se sont montrés séduisants malgré la large défaite. Un tout autre match les attend lors de la prochaine journée, avec la réception du Racing Metro.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×