Top 14

Agen veut toujours y croire

Battu largement à Bordeaux (48-17), le SUALG a hypothéqué ses chances de maintien mais les joueurs veulent toujours croire à une fin heureuse et notamment le capitaine Ross Skeate.

 
Agen veut toujours y croire - Rugby - Top 14Icon Sport
 

A six journées du verdict final, Agen s'est compliqué la tâche dans son opération sauvetage en s'inclinant lourdement à Bordeaux (48-17). Une défaite face à son concurrent direct qui place le SUALG dans une position très délicate. Redescendu dans la zone rouge, le club lot-et-garonnais compte trois points de retard sur l'UBB. Un retard qui paraît difficile à rattraper en raison du calendrier des deux formations lors des six dernières journées. Pourtant, les Agenais ne veulent pas baisser les bras et espèrent inverser la pression dès le week-end prochain. Pendant qu'ils recevront Bayonne à Armandie, les Girondins iront batailler à Toulouse. "Nous avons encore une chance pour faire rebasculer les choses, et nous allons le faire", prévient Mathieu Blin, l'entraîneur des avants. "Nous avions dit avant le match à Bordeaux que ce résultat ne serait pas une fin en soi, enchaîne le trois-quarts centre, Vincent Roux, nous devons rester solidaires et garder cette volonté de nous battre jusqu'au bout". 

Skeate: "Tout peut changer très vite"

Même optimisme dans la bouche du néo-capitaine Ross Skeate: "Il faut continuer à être positif. Contre Bordeaux, nous n'avons pas bien joué mais, la semaine prochaine, nous devons retrouver le niveau qui a été le notre notamment contre Toulouse et Toulon." La venue de Bayonne s'annonce donc décisive même si personne ne veut parler de dernière chance. "Tout peut changer très vite et on le voit dès qu'une équipe gagne un match. Et je garde à l'esprit que nous aurons encore deux réceptions après cette rencontre." Tous veulent encore y croire à l'image de Benjamin Pètre, auteur d'une bonne entrée en jeu face à l'UBB: "Rien n'est fini dans nos têtes et on ne se dit surtout pas que le prochain match est une finale". Effectivement, rien ne sera mathématiquement définitif mais la victoire sera néanmoins impérative pour maintenir l'espoir.

 - Rugbyrama@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |