Sella - Agen - 8 septembre 2012 - AFP
 
Top 14

Sella: "L'état d'esprit agenais est intéressant" 

Sella: "L'état d'esprit agenais est intéressant" 

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 02/10/2012 à 09:49 -
Par Rugbyrama - Le 02/10/2012 à 09:49
Philippe Sella, le manager d'Agen, revient sur le succès de son équipe contre l'Union Bordeaux-Bègles (19-15) samedi. Le troisième de rang pour le SUALG. 
 

Quel est votre sentiment après cette victoire difficile face à l'Union Bordeaux-Bègles ?

Philippe SELLA: L'équipe s'en sort bien au terme d'une rencontre où nous n'avons pas réussi à enchaîner les temps de jeu. Nous n'avons notamment pas pu lancer des mouvements après mêlée. Nous avons manquons de ballons et une certaine tension est apparue sur nos possessions. Nous avons été trop pénalisés. Dix-neuf fois, je crois. C'est beaucoup trop pour avoir la possession du ballon. Et quand nous l'avons eu, nous avons vu une certaine crispation et les garçons ont eu du mal à jouer juste. Nous n'avions aucune marge en raison du score qui a toujours été serré. Les joueurs se sont mis en difficulté en manquant de nombreux plaquages notamment en première période. C'est le signe d'une équipe contractée qui n'arrive pas à valider les points qu'elle vient de marquer car elle en encaisse tout de suite après le renvoi.

Quels sont les points positifs à retenir ?

P.S: Le point positif est la constance de notre solidarité défensive affichée depuis plusieurs matchs. Nous avons très bien défendu sur les contres adverses alors que leur triangle de derrière, composé de Connor, Talebula et Reihanna, a essayé de nous mettre en danger mais nous avons toujours répondu présent dans le un contre un. En revanche, nous avons encore connu quelques difficultés dans nos replacements sur les renversements adverses. Il est évident que c'est le match le moins accompli que l'on est fait mais l'état d'esprit de l'équipe est très intéressant.

Vous aviez dit que le SUALG avait la guigne après les deux premières défaites de la saison, avez-vous le sentiment que la chance a enfin tourné ?

P.S: Nous avons eu la baraka. L'aile de pigeon de Delboulbès qui nous permet de marquer notre essai est tout simplement incroyable. Mais je n'oublie pas que le début de l'action est très bien joué avec le petit coup de pied par-dessus de Mathieu Lorée pour Jean-François Coux.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×