Top 14

Biarritz envoie Agen dans les cordes

SU Agen19 - 25Biarritz Olympique

Biarritz, efficace, reste leader du Top 14 après sa victoire à Agen (25-19). Le SUALG encaisse un deuxième revers consécutif à domicile.

 
Agen dans les cordes - Rugby - Top 14AFP
 

Après leur défaite inaugurale à domicile face au Racing-Metro, les Agenais se devaient de rebondir avec la réception de Biarritz ce samedi soir. Les Biarrots eux, fort d'un succès contre Mont-de-Marsan (35-10) arrivaient à Armandie en leader. Et c'est Biarritz qui va frapper en premier. Après une magnifique passe sautée de Barraque, Balshaw fixait le dernier défenseur et donnait à Ngwenya qui allait aplatir (10e). Mais le reste de la première mi-temps allait être beaucoup moins facile pour les Basques. Entreprenants, les Agenais enchaînaient les temps de jeu et faisaient souffrir leur adversaire du soir. Des intentions récompensées par le botte de leur buteur Conrad Barnard, qui permettait à son équipe de revenir dans la partie à la 25e minutes de jeu (7-6).

Mais Biarritz, bien que chahuté, se montrait très réaliste en cette première période et marquait à chaque fois qu'il rentrait dans le camp agenais. Et c'est Jean-Pascal Barraque, en réussite dans ses tentatives de but, qui récompensait le travail avec deux pénalités (13-6 28e et 33e). Les joueurs de Philippe Sella allaient alors reprendre leur domination. Mais ce qui s'était passé lors du match la semaine dernière contre le Racing-Metro, à savoir un manque d'efficacité et de lucidité, allait à nouveau se reproduire. Même en supériorité numérique, à la suite du carton jaune infligé au pilier Thomas Synaeghel (40e), Agen ne parvenait pas à scorer. Les Biarrots pouvaient se satisfaire du score qui les voyait virer en tête à la pause.

Agen trop maladroit

Et les Agenais allaient se montrer beaucoup trop maladroits en seconde mi-temps pour espérer l'emporter. Énormément sanctionnés en mêlée fermée, les hommes du président Tingaud commettaient trop de fautes de main qui venaient gâcher leurs offensives. Un manque de réalisme avec pour parfait exemple cet essai refusé de Fono à la suite d'une percée de Pelesasa. Et les Agenais allaient s'en mordre les doigts. D'autant plus que Jean-Pascal Barraque continuait son festival dans les tirs au but et passait trois nouvelles pénalités en seconde période, aidé par Damien Traille qui passait un drop (59e).

L'essai de Léo Bastien à une vingtaine de minutes de la fin de la rencontre allait redonner de l'espoir aux Bleu et Blanc, en vain. Ils arracheront tout de même le bonus défensif en fin de match grâce à une pénalité de Conrad Barnard. (79e) Mais les faits sont là. Agen encaisse sa deuxième défaite d'affilée à domicile, et commence de la plus mauvaise des manières sa saison. Les Lot-et-Garonnais regretteront sans doute leur manque de réalisme en première période, qui aurait pu donner une toute autre physionomie à ce match. Les Biarrots peuvent quant à eux se féliciter de leur défense et de leur réalisme, Jean-Pascal Barraque en tête. Le BOPB est leader du championnat.

 - Rugbyrama@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |