Gerhard VOSLOO - clermont mont-de-marsan - 16 fevrier 2013 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

21e journée Top 14 - Clermont-Castres (37-10) - La nouvelle démonstration de Clermont

La nouvelle démonstration de Clermont

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 10/03/2013 à 17:14 -
Par Rugbyrama - Le 10/03/2013 à 17:14
Dominateur en conquête et se montrant bien plus efficace, Clermont décroche une victoire logique et bonifiée (37-10) devant une équipe de Castres indisciplinée.

En démonstration depuis quelques semaines, Clermont a une nouvelle fois impressionné ce samedi face à Castres. Ultra-dominateurs, les hommes de Vern Cotter ont pourtant dû patienter avant de trouver la faille dans la défense tarnaise. Sur le fil pendant de longues minutes, le CO a finalement rompu sur un renvoi, après une seconde pénalité inscrite par Brock James (6-0, 23e). Une action de grande classe entre Sivivatu et l'ouvreur australien a permis à l'ailier d'inscrire sa sixième réalisation de la saison (13-0, 25e). Pas encore totalement débordés, les visiteurs ont tout fait pour ne pas craquer et rester au contact au moins le plus longtemps possible. La machine jaune et bleue n'était pas encore passée en mode rouleau compresseur. Quelques petites fautes ont offert ses premiers points au CO. Histoire de débloquer le compteur avant la mi-temps (16-3, 40e).

Comme face au Stade français

Remontés comme des pendules dès le retour des vestiaires, les Clermontois ont ensuite passé la vitesse supérieure. Les Tarnais n'ont plus vu le jour et se sont contentés de subir les assauts adverses, sans parvenir à les contenir. A force d'acharnement et de persévérance, Vosloo a trouvé la faille au centre d'un regroupement. Quelques secondes avant, Rory Kockott écopait d'un carton jaune. Une double sanction qui a sonné le glas des ambitions tarnaises dans ce match (21-3, 50e). Galvanisés, les coéquipiers de Nalaga ont ensuite humilié le pack castrais avec un essai de pénalité (30-3, 60e) synonyme de point de bonus offensif. L'essentiel assuré, les Clermontois ont relâché la pression en fin de rencontre, laissant leurs adversaires sortir enfin de leur camp. Et comme au Stade de France la semaine passée face au Stade français, ce petit moment de décompression a coûté un essai. L'inspiration d'Andreu pour Martial les privait provisoirement du bonus (30-10, 73e).

Mais Clermont marche sur l'eau. Alors comme face à Paris, il a haussé le ton le temps d'une accélération de Nalaga. Juste pour montrer sa supériorité actuelle et envoyer un signal à ses adversaires (37-10, 77e). Cet ASMCA-là évolue bel et bien sur une autre planète. Et il est le seul à suivre le rythme effréné de Toulon en tête du classement.

 
 

commentaires


  • fontmort11/03/2013 23:26

    info pour le journaliste l'ouvreur australien est désormais français, depuis deux ou trois semaines, et oui Brock James est bien français, dommage qu'il ait fait un match en équipe d’Australie, en moins de 20 ans, sinon il aurait pu remplacer Michalak

  • aovigr811/03/2013 21:34

    quel plaisir de lire vos posts les gars. convivialité respect et reconnaissance des mérites respectifs des équipes adverses, avec une pointe de chambrage.... que du bonheur. En toute honnêteté nos jaunards méritent au moins un titre (le doublé serait vraiment légitime) mais l an prochain si les toulonnais continuent, le brennus pour commencer car ( en particulier pour wilko qui a toujours été pour moi le modèle du rugbyman pro un gars irréprochable bosseur excellent joueur , etc... ouais c est ça le type qui énerve) cette équipe est vraiment très belle. une très belle année de rugby en tout cas (Manque plus que mes gallois piétinent du rosbeef samedi)

  • TONTON 6311/03/2013 20:08

    PP s'il te plait : RADOSALVEJIC ! lol