Icon Sport

1ere journée Top 14, réactions - Guy Novès: "Il y a trois quatre décisions graves de conséquences"

Novès: "Il y a des décisions graves de conséquences"
Par Rugbyrama

Le 23/08/2013 à 17:20

La colère de Novès, les déceptions de Ouedraogo et Traille, la frustration de Caballero ou la satisfaction de Lanta... Les phrases marquantes du week-end.

Ouedraogo (troisième ligne et capitaine de Montpellier): "Il y a beaucoup de déception. On prend ce nul comme une défaite. On a longtemps mené cette rencontre, mais on commet des fautes stupides qui nous privent d'une victoire. Toutefois, on est tombés sur une bonne équipe de Toulon. On a montré de bonnes choses dans ce match, en particulier en mêlée, mais on a commis des fautes fatidiques. Les points que l'on perd ne se rattrapent pas".

Traille (centre et capitaine de Biarritz): "On savait que ce serait dur, face à un des favoris du championnat, mais au final, on est déçu car nous avons raté notre entame. Ce n'est pas possible de démarrer à 13-0 au bout de 20 minutes. Clermont s'est contenté de gérer son avance, nous sommes revenus deux fois dans la partie, grâce à notre fougue, notre envie. Mais techniquement, en conquête surtout, ce n'était pas ça".

Icon Sport

Casadei (entraîneur de Brive): "On était venu pour s'étalonner face à un favori du championnat, on voulait se rassurer sur l'état d'esprit de l'équipe et sa volonté de se dépasser. On a fait une très bonne première mi-temps où on a fait plus que jeu égal. On a pris un essai sur un coup du sort et un rebond un peu délicat. On va retenir que le positif, même si on n'a pris qu'un point. Maintenant il faut bien récupérer et améliorer ce qui n'a pas bien fonctionné pour se donner une chance de battre notre bête noire, Bordeaux-Bègles".

Novès (manager de Toulouse, venu en conférence de presse avec un écran vidéo): "On savait que Bordeaux, avec sa qualité, serait difficile à manoeuvrer. On fait un bon début de match, bien maîtrisé, puis on prend 3 points et on commence à sortir du match en faisant des fautes vraiment bêtes. Et il y a un véritable tournant, le carton jaune que l'on prend qui n'y est absolument pas, vidéo à l'appui, et en jouant à 14, on prend dix points. Ca a une grosse incidence sur la fin de match car on perd de six points à la fin. On prend aussi une pénalité bizarre sur une soi-disant percussion de Mc Alister sur un joueur qui tape une chandelle, on l'a vu sur les grands écrans, c'est même risible. S'il n'y avait eu que trois points à la fin, la dernière pénalité nous donnait le nul. Il y a sûrement la qualité de Bordeaux, c'est une évidence, il faut les féliciter. Il y a sûrement notre relâchement à nous, on savait qu'on n'était pas au point même si on est en progrès par rapport à la semaine dernière. Mais il y a trois quatre décisions qui sont graves de conséquences."

Icon Sport

Caballero (troisième ligne et capitaine de Castres): "On est frustré. On se perd un peu le match tout seul. On est bougé en mêlée, on se trompe trop souvent en touche et c'est autant de ballons rendus aux Perpignanais qu'ils ont très bien utilisés. Après, le point de bonus défensif est intéressant, mais si on s'était un peu plus appliqué, on aurait mérité la victoire. Tout n'est pas à remettre en cause, mais il y a des détails à corriger pour le futur. Nos fautes sur la conquête nous coûtent le match".

0
0