Bastareaud - Toulon Racing - Octobre 2011 - Icon Sport
 
Top 14

Un barrage avant l’heure

Un barrage avant l’heure

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 23/03/2012 à 16:37 -
Par Rugbyrama - Le 23/03/2012 à 16:37
Si la deuxième place des Clermontois semble difficilement accessible, le RCT veut a tout prix conserver sa troisième place, synonyme de barrage à domicile. Face au Racing, un concurrent, les Toulonnais seraient bien inspirés de faire le plein dans leur antre de Mayol avant deux déplacements.
 

Mathieu Bastareaud l’annonce lui-même dans les colonnes du Midi Olympique paru ce vendredi: "Les phases finales vont commencer !" et le centre toulonnais ne se trompe pas: si le championnat devait s’arrêter aujourd’hui, cette affiche Toulon-Racing serait celle du premier match de barrage. Un barrage avant l’heure en somme, et qui préfigure une copieuse fin de saison pour les Toulonnais, avec notamment les venues du Castres et de Toulouse et des déplacements périlleux chez des équipes en mal de point (Brive, Lyon et un autre prétendant à la qualification, Agen). Un calendrier que Matthieu Bastareaud qualifie toutefois de "favorable": "Nous allons recevoir les gros à Mayol. Il ne faudra pas se louper, et continuer à refuser la défaite", avertit-il.

Le choc des titans

L’affiche promet en tout cas de sacrés duels. Entre la constellation de stars toulonnaises et les golgoths franciliens, le public de Mayol pourra se délecter de quelques beaux affrontements. La puissance du Racing ferait-elle d’ailleurs peur aux Varois ? Le flanker Olivier Missoup sait mieux que quiconque que son match va consister à secouer les colosses franciliens: "Certes, nous n’avons pas de troisième ligne centre aux dimensions de Jone Qovu ou Jacques Cronjé... les nôtres sont davantage coureurs, et sont plus à l’aise au large. Mais nous sommes aussi capable de jouer au près : notre match contre Montpellier le prouve. Ca les a surpris, et nous avons avancé".

Même s’ils subissent la puissance du Racing, les Varois pourront toutefois compter sur leur fin-limier de la troisième ligne, Joe Van Niekerk (de retour après avoir soigné sa cuisse) . Un renfort précieux, surtout face aux artilleurs du Racing: "Joe ? C’est un vrai huit ! On connaît la puissance et la mobilité de Steffon (Armitage, ndlr.), mais il n’est pas spécialiste du poste. Joe va nous faire beaucoup de bien, et va nous apporte de la sérénité sur les ballons hauts". Si la deuxième défense du Top 14 tient bon face à la puissance du Racing, alors les Toulonnais pourront espérer un dixième succès à domicile.. . Assorti d’un sixième point de bonus offensif ? Ce dernier serait le bienvenu.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×