Top 14

Toulouse sans briller

Toulouse passe deuxième du championnat mais a souffert mille maux pour disposer du Stade français (18-15). En raison d'un ballon humide, les deux équipes ont eu du mal à mettre leur jeu en place malgré deux essais côté toulousain. Les efforts parisiens sont logiquement récompensés du bonus défensif.

 
Toulouse sans briller - Rugby - Top 14Icon Sport
 

Entre déroutes historiques et âpres empoignades, l'affiche entre les deux Stades, toulousain et français, laisse dans la mémoire collective un riche panel de moments ayant marqué la dernière décennie du rugby hexagonal. Elle a pourtant perdu quelque peu de sa saveur ces derniers temps, le club de la capitale connaissant une période de transition compliquée, accompagnée d'une de ces fameuses fins de cycle. Avec la moins bonne défense du championnat, il allait falloir s'accrocher face aux hommes de Guy Novès, qui se trouvent être pour leur part la meilleure attaque. Prudence donc.

Le début de rencontre était pourtant à l'avantage des Parisiens qui venaient deux fois dans le camp adverse pour deux pénalités transformées par Dupuy (3e, 7e). Ils se faisaient toutefois surprendre sur le renvoi suivant. Donguy récupérait et transmettait à Boukerou puis Nyanga, dans une forme resplendissante, qui déposait Contepomi et plongeait en coin (8e). Beauxis (12e) puis Dupuy (19e) faisaient enfler le score au cours d'une deuxième mi-temps accrochée mais peu entraînante. Les équipes se montraient peu inspirées offensivement et se séparaient sur le score de 10 à 9 pour des Toulousains finalement tout heureux de mener alors que les Parisiens avaient les mains sur le ballon.

La réussite était toulousaine

La deuxième période s'avérait du même acabit. Les défenses étaient bien en place et on assistait à quelques contacts titanesques, notamment de la part de Steenkamp. Dupuy trouvait deux fois le poteau mais parvenait à refaire passer son équipe en tête (58e) avant la réponse de son ancien coéquipier (62e). Le Stade français maintenait une domination stérile avant le réveil rouge et noir. Les Toulousains récupéraient un coup de pied sur la ligne médiane et lançaient le premier véritable mouvement d'envergure pour parvenir à quelques mètres de l'en-but. Le jeu était ensuite renversé pour une superbe succession de passes qui envoyait Donguy en coin. Contepomi gâchait finalement la dernière munition des siens sur un drop, certes réussi, qui ne servait à rien puisque le bonus défensif était déjà assuré (80e). Toulouse s'imposait 18-15 et s'en tirait plutôt bien.

Toulouse enchaîne donc un deuxième succès à domicile malgré une prestation en demi-teinte face à une équipe accrocheuse. Les Rouge et Noir profitent notamment d'un drop burlesque de Contepomi qui a mis un terme à la dernière action du match, empêchant les siens d'aller chercher une éventuelle victoire dans les ultimes secondes. Toulouse remonte ainsi à la deuxième place du classement. Le point de bonus, bien mérité, permet aux Parisiens de rester devant Bayonne. Ils pourront en outre s'appuyer sur une bonne prestation défensive pour se rassurer. Si tout n'est plus rose à Paris, tout n'est pas perdu non plus.

 - Rugbyrama
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |