gary botha toulouse 2011-2012 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Toulouse devra composer sans Botha

Toulouse devra composer sans Botha

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 25/12/2011 à 17:49 -
Par Rugbyrama - Le 25/12/2011 à 17:49
Victime d'une fracture de la malléole de la jambe droite vendredi soir lors de la victoire de son équipe à Montpellier, le talonneur sud-africain du Stade toulousain, Gary Botha, sera éloigné des terrains au moins quatre mois. Le club champion de France est déjà à la recherche d'un joker médical.

La saison de Gary Botha s'est peut-être arrêté dès la 8e minute du match du Stade toulousain à Montpellier vendredi soir. Une ombre dans la soirée du champion de France, large vainqueur (45-25) dans l'Hérault. Sur une action anodine au départ durant laquelle il s'est fait plaquer par Rémy Martin, le talonneur sud-africain s'est gravement blessé et a dû sortir prématurément. Après avoir passé des examens, la sentence a été sans appel : fracture de la malléole de la jambe droite. Et l'absence de celui qui a débarqué en France il y a seulement quelques semaines est aujourd'hui estimée à environ quatre mois. Sachant qu'il reviendra à l'aube des phases finales et qu'il faut toujours un certain temps pour retrouver son meilleur niveau, la possibilité de ne pas revoir le joueur sur les terrains cette saison existe.

Manque de solutions

C'est un coup dur pour Botha qui était incontestablement en train de monter en puissance depuis plusieurs rencontres. Il avait été recruté pour apporter une forte concurrence à l'international français, William Servat, et il donnait entière satisfaction. A son poste, le staff toulousain ne compte désormais plus de doublure à Servat de standing international. En effet, seuls les jeunes Paquet et Falip évoluent à ce poste. Montes peut aussi dépanner. De maigres solutions qui poussent l'encadrement stadiste à rapidement chercher un joker médical. Les dirigeants ne l'ont pas caché, il est même urgent de dénicher un talonneur. Le nom d'Alberto Vernet-Basualdo, qui était encore joker Coupe du monde en début de saison a circulé mais il est loin d'être l'unique opportunité. Dossier à suivre dans les prochains jours.