Luke McAlister - 16.09.2011 - Toulouse - Icon Sport
 
Top 14

Toulouse a passé la vitesse supérieure

Toulouse a passé la vitesse supérieure

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 16/09/2011 à 23:24 -
Par Rugbyrama - Le 16/09/2011 à 23:24
Longtemps contré par des Biarrots bien en place défensivement, Toulouse a accéléré en deuxième période pour s'imposer sans encombre (24-0). Avec trois essais marqués, les champions de France ont de nouveau prouvé leur efficacité offensive et partagent la tête du championnat avec Castres.
 

Toulouse avait produit un festival offensif la semaine dernière face au Racing-Métro. Les Rouge et Noir ont cette fois-ci fait le métier contre Biarritz. Le match démarrait avec de belles intentions, la partie se jouait sur un rythme intéressant avec notamment un gros combat mené par les avants. Yann David se signalait par plusieurs percées offensives, Clément Poitrenaud se montrait très serein à son poste d'arrière. Biarritz appliquait parfaitement son plan de défense avec des montées très rapides. Luke McAlister ouvrait la marque à la dixième minute de jeu. L'ouvreur néo-zélandais était à deux doigts de marquer le premier essai de la partie suite à un éclair de génie. Il réussissait à franchir le premier rideau grâce à des crochets bien sentis mais son slalom se terminait par une perte de balle à quelques mètres de la ligne d'essai (23e). Le BO faisait le dos rond et, paradoxalement, parvenait à inquiéter le Stade toulousain après le carton jaune de Romain Terrain. Julien Peyrelongue n'était pas en réussite au pied alors Charles Gimenez s'essayait à l'essai. Mais le trois-quarts biarrot lâchait la balle juste avant d'aplatir à cause d'un excellent plaquage de Donguy (30e). Le rythme retombait ensuite, la faute à une fatigue générale et à une forte pluie.

Premier essai personnel pour McAlister

Biarritz revenait sur la pelouse avec les mêmes intentions. Les Basques dominaient le début de la seconde période sans toutefois concrétiser au tableau d'affichage. Et ce qui devait arriver arriva. Toulouse accélérait et marquait un premier essai par l'intermédiaire de Yannick Nyanga (52e). Le capitaine des Rouge et Noir concluait un beau travail des avants haut-garonnais. Les hommes de Guy Novès passaient la vitesse supérieure et remettaient le couvert quelques minutes plus tard. Matanavou aplatissait en bout de ligne à la suite d'une action initiée par Sowerby (56e). Les Biarrots commençaient à mettre les mains sur les hanches, ils cherchaient un second souffle. Ils ne l'ont jamais trouvé en encaissant même un troisième essai par McAlister synonyme de bonus offensif pour Toulouse (60e). Le Néo-Zélandais était servi idéalement par Jauzion qui avait réalisé le plus gros du travail.

Biarritz dernier du Top 14

Les champions de France en titre enchaînent leur troisième succès consécutif. Les coéquipiers de Florian Fritz ont fait le métier en empochant, comme la semaine dernière, le point de bonus offensif. Ils voient partir Jean-Marc Doussain rejoindre l'équipe de France en Nouvelle-Zélande. Mais les remplaçants ont montré qu'ils avaient des qualités à l'image des bonnes performances de Galan ou encore de Donguy. Biarritz n'a pas pu reproduire la même première mi-temps dans le second acte. La faute à une débauche d'énergie trop importante. Les Basques ont encore eu un problème de finition, un souci récurrent depuis le début de la saison. Cela commence à devenir plus qu'inquiétant pour les protégés de Patrice Lagisquet qui débutent bien mal leur championnat. Un Top 14 qui pourrait rapidement être synonyme de corvée si les Biarrots ne réagissent pas d'ici à quelques semaines.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×