Sonny Bill WILLIAMS - 02.10.2011 - Nouvelle Zelande - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Williams: "Si je devais revenir en France, ce serait à Toulon"

Williams: "Si je devais revenir en France, ce serait à Toulon"

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 17/07/2012 à 11:45 -
Par Rugbyrama - Le 17/07/2012 à 11:45
Alors que sa carrière connaît un nouveau tournant, Sonny Bill Williams a indiqué, au cœur d’une longue interview, ne pas fermer la porte à un retour au RCT.

La carrière de Sonny Bill Williams vit une période de tumulte. Passé du XIII au XV en 2008, alors même qu’il rejoignait la France et le RC toulonnais, le géant néo-zélandais avait ensuite retrouvé sa terre natale pour y être sacré champion du monde. Depuis ? Beaucoup d’interrogations autour de son cas, qui ont trouvé réponse voilà une semaine: pour S.B.W, ce sera le Japon, avant un retour à XIII. Jusqu’à la fin de sa carrière? Pas si sûr.

Dans un interview accordée à EWN Sport, le centre All Black (26 ans ; 17 sélections) explique qu’un retour à XV est une éventualité qu’il ne met pas de côté. "Je ne sais pas de quoi demain sera fait. Je veux juste prendre du plaisir et rendre ma famille fière". Et ses possibles destinations futures semblent déjà arrêtées. "Si je reviens en Nouvelle-Zélande, je ne pourrai jouer pour personne d’autre que pour les Chiefs".

Williams: "Toulon, quelque chose de vraiment spécial"

Son passage à Toulon n’a pas non plus laissé le champion du monde de marbre. Visiblement très attaché aux maillots qu’il a déjà porté par le passé, Sonny Bill Williams évoque ses années passées sur Rade avec une nostalgie qui pourrait bien le ramener sur les bords de la Méditerranée. "Cela reste une option. On ne peut pas fermer la porte à un club où vous avez de tels souvenirs. Jouer en Rouge et Noir fut quelque chose de vraiment spécial. […] Si je devais revenir en France, je ne me vois pas jouer pour un autre club que Toulon".

Pas avare en paroles concernant le club varois, Williams a également eu une pensée pour son président Mourad Boudjellal. "C’est quelqu’un de spécial. Il aime Toulon de tout son cœur. Il met tout ce qu’il a dans son club et on ne peut qu’admirer un tel dévouement". Des paroles qui devraient être appréciées du côté de Mayol.