Bakkies BOTHA - 11.02.2012 - Toulon - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Toulon fait le métier

Toulon fait le métier

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 11/02/2012 à 16:42 -
Par Rugbyrama - Le 11/02/2012 à 16:42
Toulon n'a pas fait de détail face au promu bordelais et décroche un succès bonifié (44-7) qui lui permet de rester sur la troisième marche du podium. Les Varois ont du toutefois s'employer en fin de rencontre pour aller chercher leur accessit. L'UBB s'est accroché avant de rompre physiquement.

Finalement, celui qui a débuté le match sur le banc - alors qu’il devait être titulaire - a été le "sauveur" du RCT. Eifion Lewis-Roberts, le pilier gauche gallois, rentré en deuxième mi-temps à la place de Laurent Emmanuelli, a inscrit un doublé en fin de match (70e, 73e). Un doublé permettant à Toulon de remplir son contrat. A savoir, l’obtention du bonus offensif. Face à l’Union Bordeaux-Bègles, les Rouge et Noir ont lutté pour décrocher le bonus, mais n’ont pas lutté pour l’emporter (44-7). La supériorité des Varois était incontestable.

Les Toulonnais ont montré que leur troisième place du championnat n’était pas galvaudée. Dans le sillage de Toulouse et Clermont, indétrônables des premières places, le RCT s’impose comme le patron des prétendants aux barrages. Dès l’entame du match, le club entraîné par Bernard Laporte a montré ses intentions, en allant deux fois en touche plutôt que de prendre les points. Et quand on possède dans ses rangs un buteur de la trempe de Wilkinson, cela veut tout dire. Après quelques périodes de tâtonnement, c’est le capitaine - comme une évidence - Joe Van Niekerk qui franchissait la ligne d’essai pour la première fois de la partie. Sur une 89 parfaitement maîtrisée, entre le Sud-africain et Sébastien Tillous-Borde, Benjamin Lapeyre donnait sur un pas à David Smith, qui envoyait Van Niekerk aplatir (19e, 13-0). Jonny Wilkinson, 100% de réussite au pied (19 points) transformait et commençait son festival.

Tillous-Borde à la baguette

Juste avant la pause, Tillous-Borde filait également à l’essai (38ème, 23-0). Le demi de mêlée français, impeccable dans la transformation du jeu et dans l’animation, marquait son propre essai après avoir fait les bordures, à la suite d’une touche toulonnaise. Dans ce secteur, Olivier Azam, l’entraîneur des avants varois, ne trouvera probablement rien à redire. Les deux essais en fin de match de Lewis-Robert sont intervenus après une action d’école. Lancer, prise de balle impeccable et remise au pilier gallois. Avec, Joe El Abd, Joe Van Niekerk, Bakkies Botha et surtout Christophe Samson, le RCT est armé en touche. L’Union Bordeaux-Bègles l’a appris à ses dépens.

De toute façon, les hommes de Marc Delpoux ont fait bien trop de fautes pour espérer venir embêter son adversaire. L’essai sur interception de Vungakoto Lilo (51e, 23-5) aura seulement mis le doute dans les esprits toulonnais en vue du bonus offensif. Pas plus. L’UBB est tombé sur une équipe plus forte, plus sereine, plus disciplinée. Sur qui il faudra compter au printemps, c’est une certitude.