Fabien Cibray - Toulon bayonne - 9 septembre 2011 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Toulon: répétition générale

Toulon: répétition générale

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 11/05/2012 à 11:55 -
Par Rugbyrama - Le 11/05/2012 à 11:55
Toulon, troisième du Top 14 et quasiment certain de recevoir lors des barrages, se déplace à Lyon sans pression samedi (16h15). Un match qui permettra de donner du temps de jeu aux habituels remplaçants et surtout de préparer la finale du Challenge européen contre Biarritz, le 18 mai prochain.

Un point. Voilà ce qui sépare Toulon d'un barrage à domicile. Et encore, cela n'est pas forcément nécessaire puisque même si les Varois perdent ce dernier match, il faudrait que dans le même temps Castres s'impose avec le bonus contre Bayonne et que Montpellier triomphe à Toulouse. Autant dire que les Toulonnais se rendent sur les bords du Rhône l'esprit tranquille surtout que Lyon est, depuis longtemps, condamné à évoluer dans l’antichambre de l'élite l'année prochaine. Malgré ce contexte particulier le manager, Bernard Laporte, s'est voulu déterminé: "On ne fait pas un déplacement en se disant que l'on doit perdre en prenant un point de bonus. On attaque chaque match pour les gagner".

Gagner, donc, mais surtout remplir deux objectifs. Le premier étant de préparer la finale du Challenge européen dans deux semaines face à Biarritz et le second d'entretenir la concurrence en laissant quelques cadres au repos. C'est dans cette optique que le staff devrait aligner une équipe semblable à celle qui évoluera à Twickenham: "Nous sommes obligés de préparer cette finale car nous avons des joueurs qui ne sont pas inscrits en Coupe d'europe (Botha, Shaw..., N.D.L.R). Nous devons tenir compte de ces paramètres pour faire jouer ceux qui en ont besoin", analyse Laporte. C'est pourquoi le demi de mêlée Fabien Cibray figurera sur la feuille de match samedi. Le joueur peu utilisé cette saison sera sur le pré face à ses futurs partenaires."C'est vrai ce match sera un peu spécial pour moi", admet d'ailleurs le Toulonnais.

Cibray: "Je veux bien finir"

Cette rencontre face au Lou doit servir de rampe de lancement pour les coéquipiers de Jonny Wilkinson. D'abord pour l'Europe, donc, mais aussi pour les barrages. "Nous n'avons pas envie d'attaquer les phases finales du championnat en restant sur une défaite. Ce n'est jamais bon pour la confiance", indique le pilier Davit Kubriashivili. Car outre sa volonté de remporter le premier titre européen de son histoire, Toulon n'en oublie pas le Top 14. "Nous devons aller le plus loin possible dans toutes les compétitions", affirme l'ex-entraîneur du XV de France. Une ambition partagée par Fabien Cibray: "Je veux bien finir". Bien qu'elle paraît anecdotique, cette dernière rencontre de la phase régulière n'est pas pour autant sans intérêt, surtout du côté de la rade.