Pierre Yves REVOL - 13.05.2011 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Pas de Top 16 l'an prochain

Pas de Top 16 l'an prochain

Par AFP
Dernière mise à jour Le 16/02/2012 à 19:00 -
Par AFP - Le 16/02/2012 à 19:00
Le président de la Ligue nationale Pierre-Yves Revol a assuré que le championnat ne passerait pas de 14 à 16 clubs la saison prochaine, comme le souhaitent certains présidents du clubs, et qu'un groupe de travail serait créé sur le sujet.
 

M. Revol a affirmé sa position lors d'une réunion des présidents du Top 14 tenue jeudi à Orly, à une semaine d'un comité directeur. "Certains présidents voulaient mettre à l'ordre du jour l'évolution du format du Top 14 et un certain nombre de présidents militent pour un Top 16 dès la saison prochaine", a déclaré le président de la LNR à la sortie de cette réunion. A ce sujet, la position que j'ai précisée qui a été comprise et admise est qu'il n'est pas possible de changer une formule de championnat en cours de saison sur le plan éthique et également sur le plan juridique, ce serait probablement très discutable".

"Quel que soit le nombre de doublons qu'il y a eus cette année, ils étaient prévus et doivent être assumés. On ne change pas de formule en cours de saison. Ce ne serait pas très sérieux, a-t-il ajouté. Il y a des adeptes du Top 16. On va créer un groupe de travail: les plus et les moins seront sérieusement étudiés et les décisions sur une éventuelle modification de format seront prises après la fin de saison en toute sérénité et pas pour une mise en oeuvre la saison prochaine. C'est le genre de débat qui a besoin d'arguments préparés et on ne peut pas prendre une décision dans la précipitation".

"Les dés sont un peu pipés"

Selon un recensement réalisé par l'AFP, les présidents de Brive, Bordeaux, Perpignan et du Racing-Métro se sont prononcés ouvertement en faveur d'un élargissement de l'élite à seize clubs, à plus ou moins brève échéance. Ce projet est notamment contesté par les présidents de Toulouse, du Stade Français, Clermont et Biarritz. Lors de cette réunion, qui n'était pas décisionnelle, les présidents participants ont exprimé leurs positions.

"Il n'y a pas eu de vote, j'ai eu personnellement l'impression qu'il y a un peu plus de gens pour le Top 16 que pour le Top 14. Mais ce n'est qu'une impression", a déclaré le président de Bayonne, Alain Afflelou. Mais les dés sont un peu pipés parce que dans les gens qui sont pour le Top 16, il y en a un certain nombre qui sont en position de danger (de relégation), donc ça fausse un peu la donne". Le Championnat est passé à une formule de poule unique à seize clubs (Top 16) en 2004-2005, avant d'être réduit à quatorze (Top 14) en 2005-2006.