Top 14

Racing: Hernandez prolonge, Ducalcon s'engage trois ans

Lors d'une conférence de presse tenue ce mardi midi à Paris, Jacky Lorenzetti a levé le voile sur les mouvements concernant l'effectif professionnel en vue de la saison prochaine. Beaucoup de confirmations au programme, et l'annonce officielle de cinq arrivées pour huit départs.

 
Racing: Ducalcon arrive - Rugby - Top 14Icon Sport
 

"On annonce les recrutements car les infos données, pour certaines, pouvaient nuire à la stabilité de l'équipe". C'est en ces termes que Jacky Lorenzetti, président du Racing-Métro 92, a ouvert ce mardi midi une conférence de presse qui a révélé, dans leur grande majorité, les mouvements qui impacteront l'effectif professionnel du club francilien à l'inter-saison. Dans beaucoup de cas, il s'agit en fait de confirmations. Un effectif qui sera par ailleurs construit sur une base de masse salariale équivalente à celle de cette saison. "Sans droits télévisuels, il est difficile d'équilibrer les comptes. Le stade devrait nous y aider" a complété Jacky Lorenzetti.

Prime à la formation

Au rang des arrivées, le Racing-Métro 92 va découvrir, cet été, cinq nouvelles têtes au moins. Des informations qui avaient, en fait, toutes déjà filtré ces dernières semaines, voire même ces derniers mois dans les colonnes de Midi Olympique. Le pilier droit international Luc Ducalcon (28 ans, 10 sélections) quittera donc Castres pour rejoindre la capitale. Il en va de même pour le demi de mêlée agenais Maxime Machenaud (23 ans), le polyvalent demi de Brive Mathieu Bélie (24 ans). En troisième ligne enfin, le Racing-Métro 92 enregistre les arrivées du jeune biterrois Camille Gérondeau (24 ans) et du numéro huit de Montpellier Masi Matadigo (29 ans), blessé mais qui a également perdu sa place dans l'Hérault au profit d'Alex Tulou.

Une recrutement plutôt tourné vers l'avenir, donc, puisque trois de ces cinq joueurs ont moins de 25 ans. D'autant que ce rajeunissement est appuyé par l'intégration de cinq jeunes joueurs (tous internationaux dans les équipes de France de jeunes) aux entraînements de l'effectif professionnel (Katchick Vartanov, Jonathan Laugel, Julien Nibert, Jérémie Maurouard et Alexis Valette). Un virage que le président Lorenzetti assume: "la priorité de la saison sera la formation, qui revient au coeur du projet du Racing. [...] En montant on n'avait pas le choix et on a opté pour un recrutement de non JIFF. On a bien géré notre montée et on est désormais installé dans l'élite. On a maintenant le temps de nous focaliser sur les jeunes. Miser sur les jeunes est une forme de maturité".

Douze prolongations et huit départs. Et Szarzewski?

Autres mouvements annoncés ou confirmés par le président du Racing: les départs. En plus de Sébastien Chabal et Lionel Nallet, confirmés ces jours-ci du côté de Lyon, six autres joueurs quitteront le club francilien à l'inter-saison, avec des destinations différentes: Grégory Arganese devrait selon toute vraisemblance rejoindre Bayonne, Nicolas Durand prendra la direction de la rade et du RC toulonnais, l'autre demi de mêlée Mathieu Lorée pourrait lui porter la saison prochaine les couleurs de Agen. François Steyn devrait retourner en Afrique du Sud. Joshua Matavesi et Scott Zimmerman, enfin, quitteront également les Ciel et Blanc à la fin de la saison.

Du côté des prolongations enfin, le Racing-Métro 92 a solidifié les engagements envers le club de François Van der Merwe, Jacques Cronje et Fabrice Estebanez, anticipant l'échéance de leurs contrats, mais également de neuf joueurs dont les contrats arrivaient à terme à l'issue de cette saison: Mikaele Tuugahala (2013+1), Andréa Lo Cicero (2013+1), Julien Brugnaut (2014+1), Eddy Ben Arous (2014), Johannes Coetzee (2015 mais prêté à Brive la saison prochaine), John Leo'o (2013+1), Antoine Battut (2014+1), mais aussi les deux Argentins Juan-Martin Hernandez (2015) et Juan Imhoff (2014), malgré le fait que les Pumas joueront à partir de cet été le Four nations.

Au final, la conférence de presse aura donc brossé un large portrait du Racing-Métro 92, sous sa forme 2012-2013. Le président Jacky Lorenzetti a toutefois maintenu le suspense concernant la fin du recrutement. "On finalise encore deux ou trois dossiers".

Enfin, et pour être exhaustif, une recrue du Racing-Métro pourtant largement évoquée ces derniers mois brille par son absence dans cette liste: Dimitri Szarzewski, qui évolue actuellement sous le maillot du voisin du Stade français. "Il y a des valeurs que l'on respecte. Il y a un derby dans 15 jours", s'est contenté de commenter Jacky Lorenzetti. Selon toute vraisemblance, le talonneur international (29 ans, 61 sélections) devrait bel et bien rejoindre le Racing-Métro 92 la saison prochaine. L'annonce de son recrutement devrait être effectuée une fois le derby d'Ile-de-France passé.

 - Rugbyrama
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |