Top 14

Perpignan coule Biarritz

Perpignan a frappé un gros coup derrière la tête des Biarrots en allant s'imposer sur la pelouse d'Aguilera (29-24). Les Catalans ont effectué un remarquable retour alors qu'ils accusaient neuf points de retard à la pause. Biarritz peut sincèrement déplorer son manque de réalisme offensif.

 
Perpignan coule Biarritz - Rugby - Top 14Icon Sport
 

Comme un symbole. Mené de huit points par des Perpignanais réalistes, le Biarritz Olympique a été incapable de revenir au score malgré un dernier quart d'heure passé intégralement dans les 22 mètres adverses. En manque d'efficacité depuis le début de saison avec une moyenne de huit points inscrits, les Basques ont une nouvelle fois démontré leurs lacunes dans la finition. Une impuissance fatale qui les a contraints à se contenter d'une pénalité à la sirène pour accrocher in extremis le bonus défensif, au terme d'une rencontre particulièrement électrique. Insuffisant toutefois pour quitter la place de lanterne rouge.

Le BOPB pensait pourtant avoir fait le plus dur à la pause. Rapidement menés après quatre pénalités de Porical (3-12, 16e), les Basques avaient su redresser la barre en élevant l'intensité dans le défi physique. Un effort des avants qui poussait les Catalans à multiplier les fautes, jusqu'à ce que Jean-Pierre Perez n'en paye les pots cassés en écopant d'un carton jaune (24e). En supériorité numérique, les Biarrots concrétisaient leur temps fort en inscrivant deux essais coup sur coup, d'abord par Héguy en force (25e), puis par Bolakoro suite à une perçée de Peyrelongue (31e). Et ils rentraient aux vestiaires sur un score confortable (21-12).

Rentrée décisive de Boulogne

Mais les hommes du président Blanco n'avaient sans doute pas prévu la furia catalane à leur retour sur la pelouse. Un réveil illustré par Cross, qui déchirait le rideau défensif et trouvait le relais de Hume qui servait à son tour Chouly pour un essai qui relançait immédiatement le match (21-12, 42e). Revigorés par l'entrée à la mêlée d'un Kevin Boulogne particulièrement inspiré, les Perpignanais reprenaient les commandes du jeu et allaient même creuser le score à l'heure de jeu sur une inspiration de leur demi de mêlée. Sur un ballon de récupération, l'ancien Albigeois ajustait un coup de pied par dessus qui fusait jusqu'à l'en-but, et sur lequel Armand Battle était le plus prompt (59e) pour aplatir. Donnant aux siens un avantage que les Biarrots allaient donc être incapables de combler.

En s'imposant pour la première fois à Aguilera depuis l'après-guerre, l'Usap bonifie ainsi ses trois victoires de rang à domicile et s'affirme déjà comme un candidat aux demi-finales. Un statut de prétendant que le BOPB voit s'éloigner avec cette nouvelle défaite, lui qui n'a pas encore gagné sur sa pelouse cette saison et qui pointe désormais à sept longueurs d'une place qualificative pour les barrages.

 - Rugbyrama
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |