Olivier Missoup - Toulon Stade français - 18 février 2012 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Toulon: Missoup veut rejoindre le Stade français

Toulon: Missoup veut rejoindre le Stade français

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 23/04/2012 à 18:28 -
Par Rugbyrama - Le 23/04/2012 à 18:28
Info Midi Olympique: Le troisième ligne de Toulon Olivier Missoup (31ans, 1m92, 95kg) a demandé à ses dirigeants d’être libéré de sa dernière année de contrat. Le joueur, insatisfait de son temps de jeu, souhaiterait rejoindre son ancien club, le Stade français.

Olivier Missoup va t-il quitter Toulon en fin de saison alors qu'il lui reste encore une année de contrat à honorer ? Lui en tout cas le souhaite vivement. Depuis le retour de Juan Martin Fernandez-Lobbe, il y a trois semaines, le troisième ligne n’est plus apparu dans le groupe varois. De plus, le RCT a recruté pour la saison prochaine le Gallois Gareth Delve et le Néo-Zélandais Chris Masoe. Joe Van Nierkerke a prolongé. La concurrence en troisième ligne s’annonce féroce. Cela explique sans doute la volonté de l’ex-Aurillacois de quitter les bords de la Méditerranée. Joint par Midi Olympique, Mourad Boudjellal, le président du RCT, a confirmé: "Effectivement, Olivier est venu nous voir pour obtenir la libération de son contrat", et précise aussi "ne pas avoir l’habitude de conserver un joueur contre sa volonté".

Missoup s’est rendu à Paris

Le départ d’Olivier Missoup serait, donc, quasiment acquis. Il aimerait rejoindre le club qui l’a fait débuter: le Stade français. Un intérêt réciproque. Le joueur s’est d’ailleurs rendu dans la capitale, jeudi dernier, pour rencontrer les recruteurs de la porte d’Auteuil. Il pourrait ainsi retrouver ses anciens partenaires de Toulon, dont Paul Sackey, avec qui il est resté très proche. Le contrat porterait sur deux saisons, voir trois. En choisissant le Stade français, le Toulonnais espère ainsi relancer sa carrière, au point mort depuis son altercation avec le Montpelliérain Rémy Martin en novembre dernier. Une affaire qui avait valu à Missoup une suspension de quatre mois. Le joueur qui a fait appel de la décision judiciaire, est toujours sous le coup d’une possible nouvelle suspension, si, en deuxième instance, la justice venait à confirmer la sanction initiale de trois mois d’interdiction d’accès à une enceinte sportive.