Luke McAlister - 23.09.2011 - Toulouse - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

McAlister crucifie Agen


Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 24/09/2011 à 06:26 -
Par Rugbyrama - Le 24/09/2011 à 06:26
Incroyable scénario à AgenLuke McAlister a sauvé sa formation toulousaine en lui offrant la victoire avec un essai à la dernière seconde après un exploit personnel de grande classe (24-23). Agen, après avoir remonté quatorze points de handicap, a craqué malgré une défense héroïque.

80ème minute de jeu, Agen menait 23 à 17 face à Toulouse au terme d'une remontée fantastique. Le champion de France en titre perdait un dernier ballon, les coachs d'Agen commençaient à se congratuler. Mais le duo Lanta-Deylaud n'avait pas entendu le coup de sifflet de M.Lafon qui donnait une dernière pénalité à Toulouse. Les Rouge et Noir choisissaient la mêlée, Bézy transmettait à McAlister qui franchissait le premier rideau défensif et aplatissait entre les poteaux. Le demi d'ouverture transformait ensuite l'action et offrait le derby à ses coéquipiers. Ce fut l'incroyable dénouement de cette rencontre à Armandie.

McAlister dans tous les bons coups

Toulouse avait pourtant débuté la partie avec plusieurs pénalités concédées. La mêlée agenaise prenait le dessus et les champions en titre multipliaient les erreurs en touche. Qu'importe, Yves Donguy marquait le premier essai de la partie suite à une percée de McAlister et un jeu au pied tout heureux de Grégory Lamboley (17e). L'action était finalement validée par M.Lafon après une consultation avec son arbitre assistant. Agen revenait rapidement dans la rencontre grâce à une pénalité de Barnard mais le SUALG se montrait bien trop brouillon pour pouvoir prétendre à prendre le dessus. C'est même Toulouse qui doublait la mise sur un temps fort des Agenais. Brice Dulin souhaitait jouer pour lui-même avec un petit coup de pied par dessus mais Luke McAlister était au contre. Le Néo-Zélandais, habile à la main, réussissait à récupérer le ballon pour ensuite courir pendant 80 mètres et filer à dame (33e).

Un coup de massue pour les hommes de Christian Lanta qui revenaient sur la pelouse avec de meilleures intentions. Le carton jaune reçu par Florian Fritz pour un ballon gratté allait bien arranger les affaires du SUALG. Les coéquipiers de Jean Monribot profitaient de la supériorité numérique pour inscrire un essai mérité. Fono était à l'initiative de l'action à la suite d'une belle percée dans l'axe de la défense toulousaine, Narjissi était alerté à l'aile et n'avait plus qu'à donner pour Fonua (54e). La furia agenaise se poursuivait et Barnard concrétisait la domination des siens grâce à plusieurs pénalités (59e, 65e, 69e) et un drop bien senti (72e). Agen pensait tenir la victoire mais c'était sans compter sur l'inspiration divine de Luke McAlister.

Agen doit mieux démarrer ses rencontres

Le demi d'ouverture international rend de sacrés services depuis son arrivée au Stade toulousain. C'est lui qui permet à Toulouse de revenir avec les quatre points de la victoire. Les protégés de Guy Novès s'accrochent au haut de tableau même sans la présence d'une douzaine d'internationaux. Agen peut toujours se consoler avec le point de bonus défensif mais la fin de partie paraît très cruelle. Le SUALG doit mieux démarrer ses rencontres pour pouvoir accrocher voire battre plus souvent les grosses écuries. Mais Agen n'a pas à rougir de cette défaite concédée dans les derniers instants de la partie. L'adage dit que les grands joueurs se subliment toujours dans des moments opportuns. Luke McAlister appartient bien à cette catégorie.