Top 14

Lyon respire

Le Lou n’est plus en position de relégable après cette seizième journée, grâce à sa solide victoire contre de faibles Agenais (19-11). Dans sa série de matches capitaux, les Lyonnais ont commencé de la meilleure des manières. Intéressant pour la suite. Même s’ils devront s’accrocher jusqu’au bout.

 
Lyon respire  - Rugby - Top 14Icon Sport
 

"J’espère que c’est la victoire de l’espoir et que c’est un tournant de la saison", osait croire le directeur technique de Lyon, Raphaël Saint-André, après la victoire de son équipe face à Agen (19-11). Un succès mérité, encourageant et porteur - peut être - de jours meilleurs. Car le grand enseignement à tirer de ce match, c’est bien que le Lou n’est plus en position de relégable. Une bouffée d’oxygène, qui sera à coup sûr, prépondérante dans la dynamique du rugby.

Après cette seizième journée de Top 14, Lyon se retrouve à la douzième place. Cela n’était plus arrivé depuis la huitième journée, soit depuis trois mois. Le Lou avait alors décroché un match nul sur la pelouse du Biarritz Olympique (15-15). Les hommes de Raphaël Saint-André laissaient le BO et l’Aviron bayonnais dans la zone rouge. Bis repetita aujourd’hui. Les Basques occupant les deux dernières places du championnat. "Cette victoire nous fait un bien fou et nous sort de la zone de relégation avec les autres résultats. Cela nous permet d’être plus sereins. On a encore vu une équipe du Lou qui manquait de sérénité et de confiance. Elle a été énorme dans le défi physique mais elle a joué la peur au ventre", analysait Saint-André. Il faudra jouer plus libéré la semaine prochaine lors du déplacement à Bordeaux-Bègles, en match en retard de la neuvième journée. Les Lyonnais auront ensuite deux nouvelles réceptions capitales, dans la course au maintien, d’abord face à Brive, puis contre le Racing-Métro.

Merci le pack !

Depuis le début de la saison, Lyon n’est sorti que cinq fois de la zone rouge. Mais trois mois sont passés entre aujourd’hui et la dernière fois. Une éternité. "Il n’y avait pas un grand Lyon, mais les Lyonnais ont sur être efficaces et tenir le ballon", soufflait Christian Lanta, le coentraîneur d’Agen, après la rencontre. Le Lou doit sa victoire à un courage exemplaire, un réalisme propre et surtout, à un pack d’avants dominateur et conquérant. Les avants lyonnais ont mis au supplice leurs homologues agenais. Sisaro Koyamaibole a sorti un match énorme, avançant à chacune de ses percussions. Juste derrière lui, Ricky Januarie conduisait ses hommes avec justesse et allant. "On joue des matches très sûrs parce qu’on a peur, mais c’est le lot de ce championnat où il y a deux relégations sur quatorze clubs. C’est beaucoup trop eu vu des enjeux. La victoire est méritée, nous avons su la construire en première période", finissait d’analyser Raphaël Saint-André. Après cette journée, le Lou n’est plus relégable. Ne reste plus qu’à tenir.

 - Rugbyrama
 
Les commentaires sont désactivés pour cette publication
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |