Christophe Laussucq - Stade français - 7 février 2012 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Laussucq: "C’est un peu comme la rentrée scolaire"

Laussucq: "C’est un peu comme la rentrée scolaire"

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 27/06/2012 à 09:00 -
Par Rugbyrama - Le 27/06/2012 à 09:00
Le Stade français a retrouvé le chemin de l’entraînement ce lundi. Le nouveau staff parisien a ainsi dirigé sa première séance. L’entraîneur des trois-quarts Christophe Laussucq a confié pour Rugbyrama ses impressions sur cette reprise.

Comment s’est passé la reprise parisienne ?

Christophe LAUSSUCQ: Il y a toujours du plaisir à reprendre et même de l’excitation. Il y a aussi beaucoup d’enthousiasme à la reprise. C’est un peu comme la rentrée scolaire, tout le monde arrive. Il n’y a pas encore les nouveaux, à cause des histoires de contrats. En tout cas, nous les attendons et ils arriveront la semaine prochaine.

L’encadrement a t-il bien pris ses marques ?

C.L: Le staff se connaît depuis longtemps. Nous avons joué ensemble, nous avons une expérience commune. Il y a beaucoup d’affinités entre nous.

Justement avec l’arrivée de ce staff, c’est un nouveau cycle qui commence pour le Stade français ?

C.L: Chaque saison est un nouveau départ. Il y a aussi des choses qui s'inscrivent dans la continuité. L’effectif n’a pas été trop chamboulé. Le Stade français redémarre une nouvelle saison tout simplement.

Cette année, la préparation est marquée par un voyage en Argentine. Quel est l’intérêt d’aller en Amérique du Sud ?

C.L: Il est double. C’est de voir un beau pays, de partir ensemble et donc d’apprendre à se connaître et de vivre les uns avec les autres. En plus, nous auront l’opportunité de disputer deux matchs de très haut niveau contre "les espoirs des Pumas". Il y a le côté culturel, voyage qui est sympa et le côté vie de groupe, convivialité où cela sort un peu de l’ordinaire. Quoi de mieux pour démarrer une nouvelle saison de partir ? L’attrait sportif est intéressant puisque nous allons disputer deux grosses rencontres à une semaine de la reprise du Top 14.

Quels vont être les objectifs de la saison ? En avez-vous déjà parlé entre vous ?

C.L: Non, pas forcément. Nous ne nous sommes pas fixé d’objectifs. Après le Stade français est un grand club. Il doit montrer un autre visage. Il se doit d’être à nouveau plus performant que ce qu’il a été depuis trois ans.