Pierre Gilles LAKAFIA - 07.01.2012 - Stade Francais / Castres - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Lakafia: "Je dois prouver des choses"

Lakafia: "Je dois prouver des choses"

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 12/07/2012 à 13:44 -
Par Rugbyrama - Le 12/07/2012 à 13:44
Alors qu'il a retrouvé le chemin de l'entraînement avec ses partenaires lundi, l'ailier de Castres, Pierre-Gilles Lakafia, moins utilisé en fin de saison dernière, espère rebondir et trouver du temps de jeu malgré la concurrence à son poste...

Quel a été le crédo des vacances ?

Pierre-Gilles LAKAFIA : Elles ont été courtes mais intenses. Mais nous avons eu le temps de souffler avant de repartir sur une saison aussi engagée que la précédente.

Justement, le but sera-t-il de faire encore mieux que l'an passé (demi-finale du Top 14, N.D.L.R.) ?

P.-G.L. : Nous n'avons pas encore parlé d'ambition. Laissons d'abord le temps aux nouveaux de s'intégrer. Chacun doit prendre ses marques. Le but est toujours de faire mieux mais espérons déjà vivre une aventure aussi forte que l'an passé.

Mais sentez-vous que le CO, qui dispute les phases finales depuis trois ans, a changé de dimension ?

P.-G.L. : On voit que pas mal de travaux vont être réalisés. Les vestiaires seront neufs. De même, toutes les choses au sein du club et du sportif sont faites de plus en plus sérieusement. L'ambition, ça passe par là. Tout est un peu plus pointu, plus poussé au fil des années. Et les dirigeants ou le staff font des efforts, notamment au niveau des infrastructures.

Castres voudra certainement franchir un cap sur la scène européenne aussi...

P.-G.L. : On verra bien. Pour que ce soit le cas, il faudra peu de blessés et tout le monde en forme. On va attendre le stage de Falgos (du 23 au 28 juillet, N.D.L.R.) pour en savoir davantage sur les ambitions. Mais en H Cup, on vise toujours un beau parcours sachant que la poule sera relevée (avec l'Ulster, Northampton et Glasgow, N.D.L.R.). Il faut donc être lucide.

A titre individuel, vous avez été moins utilisé en deuxième partie de saison dernière. Dans quel état d'esprit abordez-vous la prochaine ?

P.-G.L. : J'ai bien coupé. Il est vrai que j'ai moins joué en fin de saison passée. Alors, mon but sera de me faire ma place même s'il y a de bons ailiers dans le groupe.

Vous êtes-vous fixé des objectifs personnels ?

P.-G.L. : Oui, mais je les garderai pour moi. Après, il n'y a pas de secret, tout le monde a envie de jouer. Et un ailier, on attend de lui qu'il marque des essais et qu'il intervienne dans la ligne.

Marcel Garvey a été recruté à votre poste, ce qui accentue la concurrence...

P.-G.L. : C'est le rugby et c'est le Top 14. On ne peut pas espérer arriver à la reprise et que notre place soit déjà assurée. L'an passé, Romain Martial a explosé. Marc Andreu reste un joueur de niveau international. Garvey, je ne le connais pas encore. Mais si j'espère jouer, je dois prouver des choses. Après, on va s'attacher à instaurer une bonne ambiance malgré cette concurrence.