Rafael Carballo - 22.10.2011 - Bordeaux-Bègles - Icon Sport
 
Top 14

La fraîcheur bordelaise

La fraîcheur bordelaise

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 05/11/2011 à 17:06 -
Par Rugbyrama - Le 05/11/2011 à 17:06
Bordeaux-Bègles a sorti une bien belle copie pour dominer sans aucune contestation possible Castres (24-9) qui enchaîne un deuxième revers de rang. Plus frais physiquement, les Bordelais ont défendu à merveille. C'est une bonne opération pour l'UBB qui prend ses distances sur la zone de relégation.
 

C'est le bon coup de cette 10e journée tronquée. Grâce à sa solide victoire face à Castres (24-9), l'Union Bordeaux-Bègles s'échappe dans la course au maintien. Elle en profite surtout pour mettre la pression sur ses adversaires directs du bas de tableau, Bayonne, Biarritz, Montpellier et Lyon, qui ont vu leurs rencontres reportées en raison de l'épidémie d'oreillons qui sévit dans le groupe rhodanien et de la possible contamination des joueurs du BOPB.

C'est avant tout grâce à leur intensité défensive que les Girondins ont pu museler les Castrais. Plus frais après avoir vu leur duel face au Lou reporté le weekend dernier, les hommes de Marc Delpoux et Vincent Etcheto ont totalement privé de solutions leurs adversaires grâce à un pressing de tous les instants. Résultat: c'est un jeu particulièrement approximatif qu'ont proposé les Tarnais ce samedi. Mais il aura tout de même fallu attendre le carton jaune infligé à Rodrigo Capo Ortega pour voir les Bordelo-Béglais ouvrir le score grâce à un essai de Fraser consécutif à un laborieux travail des avants (5-0, 28e). Une réalisation qui allait déverrouiller quelque peu cette rencontre. Les initiatives se multipliaient enfin dans les derniers instants du premier acte, occasionnant des fautes de défense que punissaient les buteurs Reihana, Fraser et Teulet. Et c'est sur le score de 11-3 que les deux équipes rentraient aux vestiaires

Lamerat, la poisse

Un avantage plutôt minime alors que les Girondins s'apprêtaient à disputer le second acte avec le vent de face, eux qui l'avaient eu dans le dos avant la pause. Mais paradoxalement, la nécessité de porter le ballon allait mieux convenir aux Unionistes. Si bien qu'ils assommaient leurs adversaires dès la reprise avec un essai en force de Forbes suite à une grosse pression défensive de Reihana sur Teulet, contraint de concéder la touche dans ses 22 mètres.

Sonné, le CO peinait à repartir de l'avant et ne parvenait toujours pas à trouver la faille dans la muraille girondine, handicapé par des difficultés en mêlée et en touche. Des lacunes d'autant plus préjudiciables sur une pelouse détériorée par les conditions climatiques. Pas même le sang frais n'allait rétablir l'équilibre des forces en conquête, malgré les six avants présents sur le banc visiteur. Au contraire, les Bordelo-Béglais géraient parfaitement la fin de la rencontre et prenaient les points au pied dès qu'ils en avaient l'opportunité, contraignant systématiquement les Tarnais à scorer deux fois pour rentrer dans le bonus défensif.

Une journée définitivement noire pour les Castrais qui ont vu la probable rechute de Remi Lamerat. Le jeune centre revenait après de longs mois d'absence en raison d'une rupture du ligament croisé antérieur et d'une rupture partielle du postérieur du genou droit, articulation qui pourrait avoir de nouveau cédé avec une mauvaise torsion sur une reprise d'appui. Une lourde perte pour un CO qui enchaînent pour la première fois depuis janvier deux défaites consécutives en Top 14

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×