Camille LOPEZ - 31.12.2011 - Bordeaux - Icon Sport
 
Top 14

L'UBB explose Paris, Lyon s'accroche

L'UBB explose Paris, Lyon s'accroche

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 31/12/2011 à 17:01 -
Par Rugbyrama - Le 31/12/2011 à 17:01
Magnifique performance pour l'UBB qui obtient une victoire bonifiée lors de la réception du Stade français (39-6). L'UBB passe neuvième alors que dans le même temps, Lyon a tenu en échec Clermont (6-6). Le Lou peut toujours croire au maintien. Succès important d'Agen devant Brive (15-9).
 

Les promus sont loin d’être morts. L’UBB a même prouvé lors de cette première journée de la phase retour qu’elle avait des tripes et s’est permis le luxe de corriger le Stade français (39-6). Evoluant pour l’occasion de ce 31 décembre à Chaban-Delmas, la formation girondine n’a jamais baissé la tête malgré une entame de rencontre compliquée, symbolisée par deux pénalités de Contepomi (10e, 21e). Pour Paris, ces deux réussites allaient être les seules d’une partie où les hommes de Cheika ont totalement sombré en deuxième période. Les cadres ont été apathiques, à l’image de la charnière Fillol-Contepomi. Bordeaux-Bègles n’en demandait pas tant et offrait à ses supporters un véritable récital. Fringants offensivement, performants sur les bases, les hommes de Delpoux marquaient cinq essais, dont un doublé pour l’ailier Connor. Logiquement, le bonus offensif vient garnir la besace des Girondins qui remontent à la neuvième place au classement. Et comptent désormais six unités d’avance sur Lyon, premier relégable.

Lyon n’y a pas cru

Le Lou, pour sa part, s’est accroché lors de la venue de Clermont. L’Enfer semblait promis au club rhôdanien. Il n’en fut rien. Lyon s’est montré solide et a régulièrement pris le dessus en mêlée fermée. Mais au cours d’une rencontre très fermée marquée par un gros déchet de part et d’autre, la formation lyonnaise n’a pas trop cru en ses chances, ne s’attendant sûrement pas à une aussi piètre copie des Jaunards. L’international français Morgan Parra a même tremblé à dix minutes de la fin en ratant une pénalité pourtant facile, qui aurait pu permettre aux hommes de Cotter de ramener les quatre points du succès. Résultat nul (6-6) qui permet à Lyon de rester au contact pour le maintien. Le promu, qui a un match en retard contre l’UBB, est à deux unités derrière Bayonne. Clermont laisse s’échapper Toulouse en tête du classement.

Agen respire

Les conditions climatiques n’ont pas été favorables pour cette 14e journée, ce qui a entraîné des rencontres fermées et entachées de nombreuses maladresses. Le match Agen-Brive n’a pas dérogé à la règle. Le SUALG, pas au mieux après l’annonce du départ de son duo d’entraîneurs Lanta-Deylaud la saison prochaine, a retrouvé goût à la victoire après deux défaites de rang. Une nouvelle fois, les Agenais ont pu compter sur la botte fiable du meilleur réalisateur du Top 14, Conrad Barnard, auteur d’un 5/6 sur pénalité. Suffisant pour dominer des Brivistes accrocheurs mais indisciplinés dans le deuxième acte. Agen, remontant à la cinquième place, confirme qu’il demeure toujours un candidat sérieux pour décrocher un billet pour les phases finales. Brive, 11e, devra batailler pour sauver sa peau.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×