Christophe Dominici - Stade français - 2 septembre 2009 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Dominici: "Paris ne m’a pas contacté, j’en suis triste"

Dominici: "Paris ne m’a pas contacté, j’en suis triste"

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 02/06/2012 à 15:42 -
Par Rugbyrama - Le 02/06/2012 à 15:42
Depuis quelques semaines, certaines rumeurs ont annoncé l'ancien ailier international Christophe Dominici au Stade français ou à Toulon. Chez nos confrères du 10 Sport, il a démenti avoir signé dans le club varois et en a profité pour confier sa tristesse de ne pas avoir été contacté par Paris.
 

Alors que des rumeurs l’annonçaient à Toulon ou au Stade français, l’ancien ailier international (65 sélections), Christophe Dominici, a démenti toute signature dans ces deux clubs. Toulonnais d’origine, il avait fait ses débuts sous les couleurs du RCT de 1993 à 1997. Un retour aux sources apparaissait alors possible. Mais le président Mourad Boudjellal n’a pas tardé à mettre fin rapidement à cette folle rumeur : "C'est totalement faux. Je suis formel à 100%: Olivier Azam a resigné pour un an et Pierre Mignoni a encore un an de contrat. Je suis très satisfait de ce duo d'entraîneurs adjoints et il est hors de question d'apporter le moindre changement au staff technique", a indiqué l’homme fort du RCT dans les colonnes de La Provence jeudi. Contacté par le 10 Sport à ce sujet, Christophe Dominici a précisé: "On ne connait pas l'avenir sourit-il. On ne le maîtrise pas. L'envie est là. J'ai toujours eu cette envie collective de réaliser des choses, de construire de belles histoires collectives. A Toulon ? Je fais partie de ce sport. Mon univers est lié avec le rugby, forcément mon nom revient. Mais il y a beaucoup de rumeurs. J'ai signé nulle part".

Dominici: "Le Stade français, c’est mon club"

La piste varoise refroidie, les regards se sont alors tournés vers le club de la capitale où l’ancien joueur de poche (1,72m) a passé onze saisons de 1997 à 2008 avant de prendre la destinée des arrières durant la saison 2008-09. Depuis quelques semaines, le Stade français est en pleine mutation au sein de son staff. Le manager Michael Cheika a été remercié il y a deux semaines de cela. La semaine dernière, c’est Richard Pool-Jones qui a été nommé directeur sportif. Et il existe une incertitude quant à l’avenir des deux entraineurs Mario Ledesma et Christophe Laussucq. On a ainsi entendu parler de David Auradou ou de Christophe Dominici donc parmi les possibles successeurs.

Mais là aussi, la piste semble conduire à une impasse pour l’ancien parisien qui a confié avec regret: "Le seul club où j'ai envie de m'investir et où j'ai envie de faire quelque chose de grand, c'est le Stade Français, mais ils ne m'ont pas contacté, ni même consulté.(il rigole). On ne m'a pas passé un coup de fil. C'est mon club et c'est le club qui m'a laissé une trace importante dans ma vie. Ça me rend triste. Mais je ne maitrise pas, on ne peut pas faire que ce qu'on a envie".