Top 14

Déjà une cassure en tête?

Le Stade français peut-il se retrouver relégable ? Le Racing-Métro peut-il se relever à Castres ? En cas de défaite à Clermont, Biarritz dirait-il adieu aux phases finales ? Une cassure en haut du classement peut-elle se faire ? Retrouvez en quelques questions les enjeux de cette journée de Top 14.

 
Déjà une cassure en tête ? - Rugby - Top 14Icon Sport
 

Le Stade français peut-il se retrouver relégable ?

Arithmétiquement, la réponse est oui. En cas de victoire de tous leurs poursuivants, les Parisiens peuvent se retrouver à l'avant-dernière place du classement. Néanmoins, il faudrait un terrible concours de circonstances pour les voir dans la zone rouge. D'une part, les Biarrots devraient s'imposer avec le point de bonus offensif à Clermont – sur une marge écrasante, point-average oblige. D'autre part, les Montpelliérains et les Bayonnais, actuellement à la peine, devraient l'emporter respectivement face à Agen et Perpignan. Avec le match des promus, l'un des deux resterait obligatoirement derrière les joueurs de la capitale. Des joueurs qui iront d'ailleurs défier les Toulousains à Ernest-Wallon. Et sur ce point, les hommes de Michael Cheika ont du souci à se faire...

Le Racing-Metro peut-il se relever à Castres ?

A la vue des forces du moment, ce duel opposant Franciliens et Tarnais peut paraître déséquilibré. Entre des Castrais, solides leader du Top 14, et des Racingmen, affichant une seule victoire lors des six derniers matchs, les dynamiques sont inversées. Surtout que pour ce déplacement, Pierre Berbizier a laissé au repos de nombreux cadres. Manquent à l'appel Jonathan Wisniewski, Juan Martin Hernandez et Henry Chavancy. Sans faire totalement l'impasse sur ce match, il est clair que le staff du Racing-Metro émet plus d'ambitions pour le déplacement de la journée prochaine à Brive. Dans de telles conditions, un résultat positif du côté de Pierre-Antoine serait un authentique exploit tant les locaux y sont impressionnants depuis le début de saison.

En cas de défaite à Clermont, Biarritz dirait-il adieu aux phases finales ?

Une défaite ce week-end à Marcel-Michelin n'enterrerait pas définitivement les chances biarrotes d'accéder aux phases finales. Et pourtant, il y a urgence. Avec un résultat négatif, les Basques afficheraient à leur compteur une sixième défaite en neuf journées. Il faut savoir que la saison dernière, en ayant terminé cinquièmes du championnat, à seulement un point du premier non-qualifié pour les quarts, le BO n'affichait que dix défaites en 26 journées... Mais les ambitions des hommes de Patrice Lagisquet sont maintenant bien différentes : désormais, c'est le maintien qui prime. Seule lueur d'espoir, le BO est la dernière équipe à l'avoir emporté à Clermont. C'était en novembre 2009. Une autre époque.

Une cassure en haut du classement peut-elle se faire ?

Lors de cette huitième journée, les cinq premiers reçoivent. Dans l'ordre au classement, Clermont, Castres, Toulouse, Toulon et Agen reçoivent respectivement Biarritz, le Racing-Metro, le Stade français, Brive et Montpellier. Avec de grandes chances de victoires, ces cinq équipes pourraient se détacher. Et par la même occasion faire le premier trou en haut de classement depuis le début de saison. Seule véritable surprise dans ce tableau, les Agenais qui semblent surfer sur leur fin de saison dernière en boulet de canon. Avec, pour le moment, un parcours de potentiel barragiste, ils ont un beau coup à jouer ce week-end. Et par la même occasion, fracturer le Top 14 pour les places qualificatives pour les phases finales.

Des Bleus vont-ils jouer dès ce week-end ?

Sur les 30 Bleus de retour de Nouvelle-Zélande, seuls deux joueurs étaient susceptibles de fouler les pelouses de Top 14 dès ce week-end. Il s'agissait de Cédric Heymans et Romain Millo-Chulski. Mais les deux joueurs ne feront finalement pas partie des groupes bayonnais et toulousain pour les réceptions de Perpignan et du Stade français. Du coup, aucun joueur de l'équipe de France ne sera aligné pour cette 9e journée du Top 14. Il faudra encore attendre une semaine avant de les voir évoluer dans le championnat.

 - Rugbyrama
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |