mamuka gorgodze montpellier 2010-2011 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Un premier contingent néo-zélandais !

Un premier contingent néo-zélandais !

Par Rugbyrama
Dernière mise à jour Le 12/10/2011 à 15:26 -
Par Rugbyrama - Le 12/10/2011 à 15:26
L'écrémage s'opérant en Nouvelle-Zélande, et le Top 14 ayant fait relâche le week-end précédent, on devrait retrouver plusieurs Mondialistes sur les pelouses du championnat national dès vendredi soir. Pour le plus grand bonheur des clubs concernés bien sûr. Revue des troupes...

A l'instar du chassé-croisé pour les vacances, voilà les mouvements post-mondial qui commencent à affecter l'ensemble des clubs du Top 14. Sauf que là, c'est plutôt une bonne nouvelle pour les équipes, à commencer par Clermont ! La jeune garde auvergnate, qui semblait quelque peu s'essouffler, va donc retrouver le soutien de joueurs comme Davit Zirakashvili, Gonzalo Canale et Nathan Hines dès ce week-end, comme l'espoir géorgien Viktor Kolelishvili. Jamie Cudmore, Ti'i Paulo et Murimurivalu sont attendus dans le courant de la semaine, et ne seront pas du déplacement à Agen.

La cohorte de Géorgiens fera également beaucoup de bien du côté de Brive, où les piliers Khinchagishvili et Kakovin verront leur noms couchés sur la feuille de match pour la réception de Biarritz, où Takudzwa Ngwenya suit un programme spécifique, et dont la participation immédiate au Top 14 demeure incertaine. Pour clore la page des hommes du Caucase, Mamuka Gorgodze, le meilleur des Lelos à l'autre bout du monde, a tenu à intégrer l'équipe montpelliéraine dès son retour et devrait être aligné face à Bayonne. Une chance que n'auront pas Matadigo et Marais...

Les Italiens de la région parisienne (Mirco Bergamasco et Lo Cicero pour le Racing, Parisse pour le Stade Français) sont également de retour sur le sol français, sans que l'on sache réellement s'ils fouleront les prés samedi ou dimanche.

Toulouse et l'Aviron patientent

Les pensionnaires de Jean-Dauger, ne peuvent toujours pas compter sur Joe Rokocoko et Neemia Tialata, leurs deux recrues phares, toujours liés à la fédération néo-zélandaise en cas de blessures – le chat noir veille toujours sur les All Blacks – de leurs coéquipiers engagés. A Toulon, Lovobalavu, Kubriashvili et Rory Lamont sont à nouveau disponibles, mais pas Bernard Laporte... Le Lou, lanterne rouge accueillera avec beaucoup d'enthousiasme le retour de Fatafehi, et les arrivées de Koymaibole et Leguizamon. Mais Rpahaël Saint-André a calmé de suite la ferveur des Rhôdaniens, puisque le Fidjien et l'Argentin seront probablement de simples spectateurs de cette septième journée.

Le retour de Kevin Swiryn effectif, les Agenais auront une arme supplémentaire derrière, puisqu'il faut également noter le retour de Miguel Avramovic au centre du terrain côté lot-et-garonnais. Martin Scelzo, lui, n'aura pas le loisir d'affronter ses anciens coéquipiers clermontois. Autre ailier à rejoindre le Top 14, et pas des moindres, c'est l'Ecossais Max Evans, à un doigt de prolonger son aventure avec le Chardon, qui pose ses valises dans le Tarn, et sur qui le Castres Olympique peut compter pour défier le leader toulousain. Lequel leader, n'enregistrera même pas le retour de Census Johnston, le pilier samoan. Gürthro Steenkamp et Patricio Albacete devraient revenir courant de la semaine prochaine, pour le reste, les équipes nationales sont encore en course. Enfin, du côté de la Catalogne, et de la Gironde, on compte les retours des Roumains (tincu et Tonita pour l'Usap, Florea pour l'UBB), pour un surplus de puissance non négligeable de part et d'autre.

Ces retours, ici non exhaustifs, signent donc l'entrée dans une nouvelle phase de ce championnat qui va revenir à la normale dans les semaines à venir. Mais nul doute que les techniciens voient les renforts arriver avec un certain soulagement. La donne s'en retrouvera-t-elle changée ? C'est tout l'intérêt de la septième journée qui se terminera dimanche, avec la réception du Stade Français par le Lou à Gerland.