Top 14

Clermont taille patron

ASM Clermont35 - 5Stade Toulousain

Clermont s'est largement imposé à Marcel Michelin face à un Stade toulousain (35-5) trop diminué par l'absence des ses internationaux, et se rapproche au classement. Grâce à cette victoire, toutefois non bonifiée, les Clermontois sont désormais à quatre points de la première place.

 
Clermont taille patron - Rugby - Top 14Icon Sport
 

Un vrai choc. Malgré les coups du sort, le report de France-Irlande à demain dimanche, les absences de quatorze internationaux, les acteurs de ce sommet du championnat nous ont offert un vrai duel au sommet comme on les aime. Dans ce choc opposant le leader à son dauphin, c'est ce dernier qui a pris le taureau par les cornes en première mi-temps. Faisant feu de tout bois, jouant tous les ballons et enchainant les percussions dans l'axe pour faire reculer la défense toulousaine, les Clermontois ont logiquement récolté les fruits de leur débauche d'énergie en offrant à David Skrela l'occasion de prendre le large en début de match grâce à quatre pénalités aux 5e, 13e, 16e et 35e minutes.

Mais malheureusement, toutes les bonnes intentions du monde ne suffisent parfois pas et les locaux vont rater par deux fois l'opportunité de laisser les Toulousains KO debout: une première fois par Regan King qui ne réceptionne pas une passe de Jean-Marcellin Buttin après une belle inspiration de David Skrela, et une deuxième fois juste avant la pause par Noa Nakaitaci, propulsé en touche par Christopher-Eric Tolofua après une course le long de la ligne.

Fébrilité toulousaine

On aurait pu penser que ce manque de réalisme allait rendre cette équipe de Clermont fébrile. Mais Vern Cotter a su trouver les mots à la mi-temps pour faire les ajustements nécessaires. Et effectivement cette seconde période aura vu une domination sans partage des Jaunards. À trois pénalités supplémentaires de David Skréla (incontestablement l'homme du jour sur le pré) sont venus s'ajouter un essai de Gonzalo Canale après plusieurs grosses séquences sur l'en-but toulousain (58e), et une interception opportuniste de Brent Russell à la sirène (81e) sur Yannick Jauzion pour s'en aller marquer entre les perches.

Cette dernière action est d'ailleurs symptomatique de la fébrilité toulousaine ce samedi: les Stadistes ont donné le sentiment de ne jamais être rentrés dans leur match et la plupart des duels ont tourné à l'avantage des joueurs de Vern Cotter, à l'image du duel Buttin/Donguy, largement remporté par le Jaunard. Au même titre, Jean-Marc Doussain a énormément souffert de la comparaison avec David Skrela, royal face à ses anciens partenaires tant dans le rôle du buteur que l'animation offensive. L'ASMCA lui doit beaucoup.

Une superbe victoire du dauphin clermontois (35-5), qui signe là d'un match plein, et qui se rapproche à quatre points de son adversaire du jour. Pour les Toulousains, il n'y a pas péril en la demeure mais le sentiment de ne jamais avoir mis les ingrédients nécessaires pour remporter un tel match. La semaine s'annonce studieuse du côté d'Ernest-Wallon.

 - Rugbyrama
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |