Top 14

Clermont n'a pas laissé de chance à Brive

ASM Clermont57 - 14CA Brive-Corrèze

Pour leur dernier match de phase régulière, les Clermontois n'ont pas laissé beaucoup d'espoir aux Brivistes, corrigés 57 à 14. Malgré une bonne entame de match, les Corréziens ont par la suite encaissé huit essais. Brive est officiellement en Pro D2, Clermont reste second.

 
Clermont corrige Brive - Rugby - Top 14Icon Sport
 

Un après-midi d’adieux. Au stade Marcel-Michelin, Brive a dit adieu au Top 14 alors qu’Alexandre Audebert, Lionel Faure et Jason White ont foulé une dernière fois la pelouse du temple clermontois, inviolé depuis 43 matchs désormais. Les Brivistes, que l'on pensait sportivement morts après leur funeste déroute face à Bordeaux-Bègles, ont donné des derniers signes de vie dans la première demi-heure. Avec neufs changements dans le XV titulaire pour défier l’ASM, les Corréziens ont vaillamment pris le score. D’abord grâce à un essai de Figuerola (9e) puis par l’intermédiaire de Spedding (21e). Sivivatu et Fofana ont permis à l’ASM de revenir. A sa guise, Clermont a alors entamé son travail de destruction en persécutant la défense briviste. Fofana signa un doublé en fin de première période (22-14).

Après la pause, l’encéphalogramme corrézien était définitivement plat. L’ASM avait à cœur de bien finir au Michelin. Pour sa série en cours. Pour la dernière de trois de ses grognards. Et pour préparer l’échéance à venir. Le 3 juin prochain, Clermont sera de la rugby-party à Toulouse pour le week-end des demi-finales du Top 14. Ce sera face à Toulon ou au Racing. En attendant, les Jaunards se devaient de réciter ses gammes afin d’effacer un peu plus l’immense déception provoquée par la défaite en H Cup face au Leinster.

Le Top 14 perd un club historique mais...

Sivivatu marquait ainsi d’entrée de seconde mi-temps pour ravir Franck Azéma, l’entraîneur des arrières. S’en suivirent dix minutes d’acharnement clermontois à cinq mètres de l’en-but briviste. Les mêlées se succédaient mais Brive refusait de succomber totalement. Prouesse du cœur, ils s’en sortaient sans point. Mais leur dernier élan de générosité fut de rendre le cuir aux vautours. Lionel Faure, à un mètre de la ligne, relevait un ballon pour s’assurer une dernière en grande pompe !

Russel, Murimurivalu puis King parachevaient la mise à mort des Brivistes.

Le Top 14 perd ce samedi un club historique. Mort ce soir, le CAB devra renaître de ses cendres dans l’enfer du Pro D2 où il est si aisé de s’engluer mais tant ardu de s’extirper. Auch est la dernière équipe à être remontée directement après une descente. Le champion d’Europe 97 connaît l’ampleur de la tâche. Le Top 14 gagne aussi un nouveau grand du rugby français. Toulouse enchaîne les demies comme des perles. Clermont commence à aimer cet atelier artistique puisque la formation auvergnate se qualifie pour sa sixième demi-finale d’affilée. La remobilisation post-Leinster doit mener à une cinquième finale en six ans. Et à un deuxième Brennus en trois ans. Faute de coupe d’Europe, les Clermontois peuvent, comme en 2010, tout renverser sur leur passage d’ici la fin de saison. Audebert, Faure et White auraient d’autant plus de classe s’ils faisaient leurs adieux avec un bout de bois sous le bras...

 - Rugbyrama@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |