Alexandre Lapandry - Clermont Perpignan - Mars 2012 - AFP
 
Top 14

Clermont, les 40e rugissantes

Clermont, les 40e rugissantes

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 24/03/2012 à 17:28 -
Par Rugbyrama - Le 24/03/2012 à 17:28
Clermont a souffert mais s'impose face à Perpignan (29-23) et décroche sa quarantième victoire de suite en championnat à domicile. Les Auvergnats ont su patienter pour faire la différence au cours d'un match âpre et tendu. L'Usap repart avec le bonus défensif après avoir consenti beaucoup d'efforts.
 

Qu'il est difficile de prendre d'assaut la forteresse clermontoise, inviolée pour la quarantième fois consécutive. En quête de points pour son maintien, Perpignan a pourtant joué crânement sa chance à Marcel-Michelin. Jusqu'à passer tout près du gros coup de la journée face à des Auvergnats qui n'ont pas maîtrisé leur sujet comme ils en ont l'habitude. Seulement, il aura manqué aux coéquipiers de David Marty la discipline, gros point noir de cette rencontre.

Présents dans le jeu au ras et au sol où ils se sont montrés très performants, les Catalans ont tendu le bâton pour se faire battre. Car en offrant de nombreuses occasions à Skrela d'exprimer sa précision au pied, ils ont toujours été contraints de courir après le score. En effet, hormis une pénalité de Hook d'entrée de jeu après une bagarre générale qui avait donné le ton d'une rencontre à forte pression pour les uns et les autres, Clermont a toujours fait la course en tête. Grâce à Lapandry (8-3, 9e) et Skrela qui saisissait toutes les opportunités de punir les Perpignanais (14-3, 16e).

Perpignan à réaction

Dès lors, les Usapistes ont parfaitement su corriger le tir. Plus disciplinés, dominateurs en mêlée fermée et dans le jeu au sol, ils refaisaient surface très rapidement (14-13, 23e) avant d'accuser le coup en fin de premier acte et début de seconde période (20-13, 42e). Mais comme un peu plus tôt dans la rencontre, Perpignan savait réagir, jusqu'à crucifier les Clermontois avec une interception de Planté (20-20, 43e).

Complètement relancé, Perpignan semait le doute dans les têtes clermontoises avant de craquer et de connaître une nouvelle période d'indiscipline, matérialisée par trois nouvelles réussites de Skrela (29-20, 71e). Rarement dans l'action mais toujours à réaction, Perpignan a malgré tout trouvé les ressources pour ne pas revenir à vide d'Auvergne (29-23, 78e), avant de s'accrocher à ce point de bonus sur la dernière action. Au final, le résultat satisfaisait tout le monde. Les Clermontois qui se retrouvent désormais à une longueur du leader toulousain et les Catalans dont le point glané leur permet de se rapprocher du maintien et d'envisager la suite avec quelques certitudes sur leurs possibilités dans le jeu.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×