Yannick CABALLERO - 14.10.2011 - Castres - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Castres s'affirme et prend la tête

Castres s'affirme et prend la tête

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 14/10/2011 à 23:11 -
Par Rugbyrama - Le 14/10/2011 à 23:11
Castres prend à Toulouse la place de leader du championnat après sa victoire large et méritée devant le champion de France (24-3). Bien organisés en défense, coupant ainsi les offensives huat-garonnaises, les Tarnais ont fait la différence au pied (8 pénalités). Toulouse a été trop indiscipliné.

Castres n'a pas laissé l'occasion de passer devant son adversaire du soir. Les Tarnais débutaient parfaitement la partie grâce à la botte de Kockott. Le demi de mêlée du CO passait une première pénalité de près de cinquante mètres après une faute au sol de Lamboley (03e). Le Stade Toulousain monopolisait le ballon en ce début de match mais la défense castraise tenait bon. Les protégés de Laurent Labit réussissaient à concrétiser leurs temps forts grâce à leur buteur. Rory Kockott passait deux pénalités de plus au milieu de la première mi-temps. Les Haut-Garonnais multipliaient les mauvais choix en attaque, les ballons ne sortaient pas assez vite. Le champion de France en titre, dominé en mêlée, gâchait également de nombreuses munitions en touche.

Un Kockott de gala

Les coéquipiers de Yannick Nyanga parvenaient à refaire surface grâce à quelques attaques bien senties mais Luke McAlister n'était pas dans un bon jour. Le demi d'ouverture néo-zélandais ratait deux pénalités, au contraire de Kockott qui restait très précis dans ses coups de pied. D'une efficacité redoutable, les Tarnais rentraient aux vestiaires avec l'avantage du score (12-0) et le sentiment d'une domination sur les fondamentaux.

Toulouse revenait sur la pelouse avec quelques intentions. Nicolas Bézy suppléait McAlister dans les pénalités, le demi de mêlée ouvrait le compteur des Rouge et Noir (45e). Mais cette embellie n'allait pas durer. Rory Kockott reprenait son impressionnant rythme et enchaînait les points. Le Sud-Africain avait le pied chaud, il bonifiait le bon travail de ses avants impeccables en défense et redoutables en mêlée fermée. L'entrée en jeu de Lionel Beauxis n'y changera rien, le champion de France était à la peine. Les impacts des Castrais tranchaient avec les nombreuses pertes de balle des Toulousains. Le CO était tout simplement supérieur à son adversaire du soir.

Deuxième revers pour Toulouse

Grâce à ce succès, Castres prend seul la tête du classement. Les Tarnais restent invaincus à Pierre-Antoine, un stade qui devient difficilement prenable. Les coéquipiers de Romain Cabannes s'affirment comme un candidat sérieux à cette première place. Toulouse, qui n'est jamais entré dans cette partie, encaisse son deuxième revers de la saison. Le retour des Mondialistes, mis au repos ce soir, va faire du bien à un effectif haut-garonnais qui devrait vite rebondir dans les prochaines semaines.