Icon Sport

Brive se donne de l'air

Brive se donne de l'air
Par Rugbyrama

Mis à jourLe 31/03/2012 à 16:57

Publiéle 31/03/2012 à 16:11

Mis à jourLe 31/03/2012 à 16:57

Publiéle 31/03/2012 à 16:11

Article de Rugbyrama

Brive a su faire ce qu'il fallait pour dominer Toulon (14-9) et engranger une victoire très précieuse dans l'optique du maintien. Performants en conquête et sur les fondamentaux, les Coujous ont parfaitement défendu pour contrer des Toulonnais dominateurs dans la possession mais très maladroits.

C'était le match à ne pas perdre pour le CA Brive Corrèze. Avant d'aborder une fin de saison périlleuse, les Coujous, malgré l'absence de Caminati, se devaient de remporter la victoire devant son public pour vraiment espérer au maintien. Et la mission est donc largement remplie pour cette formation corrézienne. Pour sa part, le RC Toulon confortablement installé dans le trio de tête au classement effectuait ce déplacement en terres brivistes sans véritable pression.

La partie débutait par un round d'observation entre les deux équipes avec notamment l'échange de nombreux coups de pied et de multiples maladresses de part et d'autre. Face à des Toulonnais en manque de solution, c'est Brive qui tenait le ballon et faisait la différence sur la conquête. Forts de ce constat, les Coujous marquaient le premier et seul essai de la partie via Claassen (19e, 5-0), très présent tout au long de ce match crucial. Plus réaliste, Brive concrétisait ces temps forts par la botte de Bélie (30e, 8-0). Plutôt approximatif jusque-là, Toulon réagissait qu'en toute fin de période par la botte de Wilkinson (39e,8-3) limitant ainsi les dégâts à la pause.

Un grand pas vers le maintien pour Brive

Au retour des vestiaires, Toulon revenait plein d'intention. Même si les maladresses continuaient à étayer le jeu varois, les hommes de Bernard Laporte mettaient clairement les Brivistes sous pression et ce une bonne partie de ce second acte. Dans une deuxième période hâchée, le RCT multipliait les temps de jeu et réussissait enfin à concrétiser par la botte de Wilkinson (57e, 8-6). Mais dominateurs sur les impacts, les Coujous se montraient un nouvelle fois plus lucides. Une lucidité récompensée par deux pénalités de Bélie coup sur coup (64e, 72e, 14-6). L'ouvreur corrézien donnant de l'air à sa formation. Mais les arrêts de jeu, Toulon s'offrait un ultime baroud d'honneur avec un dernier coup de pied de Wilkinson (84e, 14-9), décrochant surtout le bonus défensif.

Grâce à cette victoire probante sur ces terres, Brive fait un grand pas vers le maintien profitant notamment de la lourde défaite de Bayonne à Perpignan. Les hommes d'Ugo Mola peuvent désormais aborder une fin de saison périlleuse avec comme prochaine échéance le déplacement au Racing-Metro. Pour sa part, Toulon s'en sort plutôt bien en ramenant le point de bonus défensif d'Amédée-Domenech. Les hommes de Bernard Laporte se déplaceront à Agen lors de la 23e journée de Top 14.

0 commentaire
Vous lisez :