Top 14

Bordeaux se rebiffe, Biarritz sombre

Biarritz et Montpellier, finaliste l’an dernier, sont au plus mal en championnat et proches de la crise de nerf après leurs défaites à domicile respectivement devant Perpignan et Bordeaux-Bègles. David Smith a régalé le public de Toulon devant Paris… Retrouvez les temps forts de la 5e journée.

 
Bordeaux se rebiffe - Rugby - Top 14Icon Sport
 

EN HAUSSE  : 

Bordeaux-Bègles

Le promu girondin a prouvé qu’il avait de l’orgueil: après avoir perdu à domicile devant Toulon, l’UBB est allé s’imposer sur la pelouse de Montpellier (20-16) finaliste du Top 14 la saison passée. La bande à Delpoux s’est montrée moins maladroite que son hôte du jour et a surtout marqué sur ses temps forts. Bordeaux-Bègles enfonce un peu plus le MHR dans ses doutes et au classement. Sur le plan comptable, l’opération est excellente mais celle-ci ne devra pas rester sans lendemain. Confirmation attendue lors de la réception de Biarritz le week-end prochain.

EN BAISSE  : 

Biarritz

Avec Montpellier, Biarritz est l’autre club du championnat à la dérive. Après cinq journées, le club basque n’a toujours pas remporté la moindre victoire. A Aguilera, devant Perpignan, le BOPB a sombré en deuxième mi-temps alors qu’il possédait neuf points d’avance au tableau d’affichage à la pause. Biarritz souffre indéniablement de l’absence de ses cadres retenus pour la Coupe du monde. Chaque erreur se paie cash et les joueurs basques font preuve de trop de fébrilité. Biarritz est actuellement lanterne rouge.

LE JOUEUR  : 

David Smith (Toulon)

Il ne fait pourtant pas partie des recrues clinquantes de Toulon mais l’ailier néo-zélandais David Smith est peut-être la meilleure trouvaille. Il réussit en tout cas de très belles choses au sein de la ligne d’attaque varoise. Contre le Stade français, samedi, il a offert un récital de crochets et d’accélération. Doté d’un petit gabarit, l’ancien joueur des Blues a donné le tournis à la défense parisienne . En marquant un doublé, il a largement contribué au bonus offensif décroché par Toulon (34-8).

L’ESSAI  : 

Luke McAlister (Toulouse)

Toulouse marche actuellement sur l’eau. Dans le sillage d’un joueur exceptionnel: Luke McAlister. L’international néo-zélandais (30 sélections) a offert la victoire à son équipe après la sirène à Agen. Sur une action qui laissera de nombreux regrets à Agen. Après une pénalité rapidement jouée à 13 de la ligne, Maestri perdait le ballon. Le public d’Armandie se congratulait mais M. Lafon sanctionnais les Lot-et-Garonnais pour ne pas avoir reculé de 10m. Toulouse choisissait alors la mêlée. Bézy éjectait pour McAlister qui déchirait le rideau agenais pour marquer entre les poteaux (24-23). L’homme providentiel des champions de France.

LA STAT  : 

0

Brive est la seule équipe à ne pas avoir encaissé d’essai à l’extérieur. Une performance de taille d’autant plus que le CABCL s’est déplacé trois fois. Contre Castres, la défense corrézienne n’a pas craqué même si au final elle a concédé de nombreuses pénalités (17e). Et le CO en a converti dix pour s’imposer (30-24).

LA DECLA  : 

Vern Cotter (Entraîneur de Clermont)

"Je suis avant tout content de mes joueurs (après la victoire devant Bayonne 19-13 NDLR). Ils ont une nouvelle fois fait étalage de leur force de caractère. Nous ne pouvons pas faire tourner notre effectif en ce début de saison. Les gars sont très fatigués mais donnent beaucoup et sont justement récompensés".

 - Rugbyrama
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |