Conrad Barnard - Agen Bayonne - 5 mai 2012 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Bilan: Agen, le grand écart

Bilan: Agen, le grand écart

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 25/06/2012 à 10:21 -
Par Rugbyrama - Le 25/06/2012 à 10:21
Suite de notre bilan avec Agen, dixième du Top 14. Au terme d’une saison en dents de scie, le SUALG a atteint son objectif: le maintien.

TOUR D'HORIZON:

Une année en dents de scie pour le SUALG. Auteur d’un excellent départ, le club est ensuite rentré dans le rang pour terminer le championnat en dixième position. En coulisses, des conflits ont perturbé la deuxième partie de saison du club. Mais l’objectif du maintien fixé par le président Alain Tingaud est atteint. L’essentiel est là !

LE TOP: Le début de saison

Agen est partie en trombe. Deuxièmes après deux matchs, les hommes de Christian Lanta et Christophe Deylaud n’ont subi que trois défaites lors des douze premières journées. Mieux, ils ont enchaîné quatre victoires de suite entre la huitième et la douzième journée. Chose qui n’était encore jamais arrivé au club du Lot et Garonne depuis son retour au plus haut niveau. Au soir de la onzième levée, après une victoire sur Bordeaux-Bègles, Agen pointait au pied du podium à la quatrième place. Quel départ !

LE FLOP: La défaite contre Toulon

Un revers qui va faire mal. Les Agenais vont lourdement s’incliner à Mayol (12-34) en alignant une équipe quasiment composée de titulaires. La préparation de ce match avait été perturbée par des remous internes. En effet, des tensions sont apparues entre le duo d’entraîneurs Lanta-Deylaud et la présidence. Les deux techniciens avaient refusé une prolongation de contrat de la part d’ Alain Tingaud. Par la suite, ils s’engageront avec Bayonne et les Agenais seront beaucoup moins réguliers dans les résultats. Les co-entraineurs seront même écartés temporairement en fin de saison notamment lors de la rencontre face à l’Aviron.

LE JOUEUR: Conrad Barnard

Saison pleine pour le Sud-Africain qui a fini en tête du classement des meilleurs réalisateurs à l’issue de la phase régulière. Déjà à la fête lors de l’exercice précédant, il a confirmé en affichant une incroyable régularité puisqu’il a disputé vingt-deux matchs de Top 14 cette année. Précis au pied, il est aussi un excellent animateur dans le jeu. Son match référence restera celui contre Bordeaux où il passa sept pénalités et un drop, inscrivant la totalité des points de son équipe. Il a largement contribué au bon début de parcours de son équipe.

Icon Sport

LES REVELATIONS: Brice Dulin et Maxime Machenaud

Une fois n’est pas coutume, il n’y a pas une mais deux révélations tant il est difficile de choisir entre deux joueurs qui ont marqué à leur manière la saison du SUALG. L’arrière Brice Dulin, aussi utilisé en ailier, a dynamisé par sa vitesse et sa vélocité l’attaque d’Agen. Perforateur et doté d’une belle aisance sur les ballons aériens, il a inscrit trois essais. Son coéquipier, le demi de mêlée Maxime Machenaud, a lui aussi réalisé une excellente saison. Sa qualité de passe et sa capacité à défier les défenses adverses ont fait des merveilles. Les performances des deux joueurs ne sont d’ailleurs pas passées inaperçues puisque Philippe Saint-André les a convoqué pour la tourné en Argentine. Brillant !

L’AVENIR

C’est une nouvelle aventure qui commence pour le club. Les entraîneurs historiques Lanta et Deylaud partis, ce sont Philippe Sella, Mathieu Blin et David Darricarrère qui ont pris le relais. Du mouvement, il y en eu aussi du côté des joueurs et pas des moindres. Maxime Machenaud a signé au Racing-Metro, Dewald Senekal s’est engagé à Bayonne. En tout une quinzaine de joueurs vont quitter le SUA. Pour faire face à cette vague de départs, dix recrues sont arrivées. En ce qui concerne l’objectif, il sera le même: se maintenir dans l’élite du rugby français.

LES CHIFFRES-CLES

Classement: 10e
Classement attaque: 9e
Classement défense: 10e
Meilleur réalisateur: Conrad Barnard (267 points)
Meilleur marqueur: Pelesasa (5 essais)