marc baget bayonne 2011-2012 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Baget: "L'aider dans sa tâche"

Baget: "L'aider dans sa tâche"

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 17/01/2012 à 18:07 -
Par Rugbyrama - Le 17/01/2012 à 18:07
Bayonne vit des heures difficiles. Quarante jours après avoir été intronisé, Jean-Pierre Elissalde a dû laisser sa place au ticket Didier Faugeron-Denis Avril. Les deux hommes ont la charge de sortir l’Aviron de la zone de relégation et de créer une nouvelle dynamique dans les semaines à venir.
 

La première victoire à l’extérieur de Jean-Pierre Elissalde (à Bordeaux-Bègles, 6-12 en Challenge européen) aura donc été la dernière du «spécialiste». Arrivé sur la côte basque le 5 décembre dernier pour remettre à flot l’Aviron, le Rochelais n'aura pas pu mener sa mission à terme. «Il n’y avait pas d’animosité entre Jean-Pierre et le groupe: cela n’a pas été évident pour lui de l’intégrer. De la même manière qu’il n’a pas été évident pour le groupe de l’intégrer» concède Marc Baget, sur le site du club.

Le désormais ex-manager de l’Aviron Bayonnais a été remplacé lundi matin par Didier Faugeron, nommé entraîneur en chef. Joueur jusqu’à ce week-end, Denis Avril est désormais en charge de l'entraînement des avants. Ce dernier s’est confié à l’AFP, après sa nomination: «Quand vous êtes joueur et que du jour au lendemain on vous propose un poste d’entraîneur, ça n’est pas évident». Passer du poste de joueur à celui de "guide" est une tâche plutôt compliquée. Mais Avril ne sera pas tout seul. «On sait que Denis est blindé de vertus. Il a beaucoup d’expérience, il est très respecté par le vestiaire. Désormais, nous avons à cœur de l’aider dans sa tâche» poursuit le capitaine de l’équipe Marc Baget.

Calendrier compliqué

En Top 14, Bayonne pointe à la 13ème place, en position de relégable avec le même nombre de points (23) que son rival biarrot. Et les Ciel et Blanc devront faire avec un calendrier dantesque lors des prochaines semaines. Ils se déplaceront à Toulon lors du prochain match, avant de recevoir le Stade Français, pour enchaîner à Clermont et, enfin, recevoir le Racing-Métro. Pas l’idéal pour se relancer. «Le seul objectif commun, c’est le maintien de Bayonne en Top 14. Il est inconcevable que Bayonne soit relégué en Pro D2 à la fin de la saison. Comme dans chaque belle aventure, il y a un début. Ce match à Rovigo doit nous lancer dans une grande dynamique de jeu et préparer la suite avec le déplacement à Toulon qui sera capital» analyse l’arrière Cédric Heymans, toujours sur le site de l’Aviron.

Conscients de leurs responsabilités dans la situation chaotique du club, les joueurs entendent relever la tête le plus rapidement possible. Denis Avril veut créer une nouvelle dynamique: «Je suis là pour essayer de faire en sorte que le groupe aille de l’avant, qu’on se maintienne. Je vais faire tout ce qu’il faut dans le but d’y parvenir». Les supporters espèrent la même chose. Réponse dans les prochaines semaines.

 
Les commentaires sont désactivés pour cette publication