Joie Clermont contre Toulon - Aout 2011 - Icon Sport
 
Top 14

Clermont et le Racing s'éclatent

Clermont et le Racing s'éclatent

Par Rugbyrama
Dernière mise à jour Le 06/09/2011 à 10:06 -
Par Rugbyrama - Le 06/09/2011 à 10:06
Clermont et le Racing ont signé deux belles performances ce week-end en battant respectivement Toulon et Perpignan et demeurent invaincus. Tout comme Agen. Brive retrouve le moral en gagnant à Montpellier. Donguy est l'auteur d'un essai surprenant. Retrouvez les moments forts de la deuxième journée.
 

EN HAUSSE:

Brive

Après une courte défaite encaissée la semaine dernière à domicile en ouverture du championnat face aux Agenais (19-20), les Brivistes ont réagi de la meilleure des manières en allant s’imposer largement sur la pelouse du MHR 28 à 12. Les hommes d’Ugo Mola et de Didier Casadeï se replacent ainsi dans la première partie du tableau avant de se déplacer de nouveau à Perpignan la semaine prochaine.*

EN BAISSE

Toulon

Auteurs d’une démonstration à domicile face aux Biarrots (30-5), lors de la première journée, les joueurs varois ont été ramenés à la réalité par une équipe clermontoise jeune et très talentueuse. Philippe Saint-André ne trouvait d’ailleurs pas les mots pour expliquer une telle défaite de son équipe à Mayol (0-17). Et le torchon brûle même avec son président Mourad Boudjellal.

LE JOUEUR:

Gerhard Vosloo (Clermont)

"Le meilleur homme sur le terrain, c'est Vosloo". L'hommage rendu au troisième ligne aile de l'ASMCA n'émane pas de n'importe qui. C'est Philippe Saint-André, le directeur du rugby toulonnais, qui tenait ces propos deux heures après la défaite des siens face aux Auvergnats. Avec Julien Bardy, son pendant sur l'autre flanc de la mêlée, le Sud-Africain découpa tout ce qui se présenta à lui. Ce n'est pas par hasard d'ailleurs que les deux flankers effectuèrent la totalité du match. Vosloo se permettant même d'être offensivement présent en fin de rencontre. L'ASMCA s'est dotée d'une arme nouvelle. A 32 ans, Vosloo n'a jamais paru aussi fort.

L'ESSAI:

Yves Donguy (Toulouse)

Scène totalement improbable dimanche soir à Gerland. Peu après la demi-heure de jeu, Donguy, sur son aile, récupérait une chandelle de Januarie. Au niveau de ses 40m, il échappait à un Bailey apathique et accélérait. Personne ne se dressait en face de Donguy qui va marquer le seul et unique essai de la rencontre. L'ailier toulousain a profité d'une bagarre entre les avants des deux équipes en bord de touche. Après un moment de doute et une explication avec son assistant, M. Raynal accordait l'essai à Toulouse...et donnait un carton jaune au Lyonnais N'Zy.

LA STAT:

3

Comme le nombre d'équipes encore invaincues après deux journées. Le Racing mène la danse avec neuf points, après un beau succès bonifié devant Perpignan (47-23). Clermont gère à merveille la période sans ses internationaux et Agen brouille les cartes après le nul ramené de Biarritz samedi (9-9). Pour comparer, seuls deux équipes étaient invaincues à la même période l'an dernier : Paris et Bayonne.

LA DECLA:

Marc Andreu (Castres)

"A Perpignan, on n'avait pas mis les bons ingrédients et contre une belle équipe, on a pris 25 points. Aujourd'hui c'est l'inverse, on a mis les bons ingrédients. On a développé du jeu. Vu de l'intérieur, je pense que c'était un beau match, et j'espère que de l'extérieur, c'était pareil. La cerise sur le gâteau, c'est le bonus offensif".

Les chiffres clés :

Meilleure Attaque : Métro Racing (77 points).
Meilleure Défense : Clermont (13 points)
Meilleur réalisateur : Wisniewski (Racing, 47 points)
Meilleur marqueur : Chavancy (Racing, 3 essais)

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×