Conrad BARNARD - 29.10.2011 - Agen - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Agen d'arrache-pied

Agen d'arrache-pied

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 29/10/2011 à 23:02 -
Par Rugbyrama - Le 29/10/2011 à 23:02
Agen continue son petit bonhomme de chemin après son succès devant Montpellier en clôture de la 9e journée (18-12). Performant en conquête, le SUALG a su dompter au mieux un ballon glissant, s'en remettant à la botte de Barnard, auteur de six pénalités. Bonus défensif pour un MHR irrégulier.

Sans trop faire de bruit, Agen est en train de s’installer bien confortablement parmi les qualifiables du championnat. En clôture de la 9e journée, le SUALG a de nouveau surpris en épinglant Montpellier (18-12), le finaliste de la saison dernière. Pas de grandes envolées mais une rigueur certaine en conquête et une défense agressive de la part d’Agenais solides et appliqués. Et qui possèdent dans leurs rangs un buteur très efficace en la personne de Conrad Barnard. Le demi d’ouverture lot-et-garonnais a sanctionné à six reprises l’indiscipline de Montpelliérains qui ont baissé physiquement en fin de rencontre.

Sur une pelouse grasse et devant composer avec un ballon humide, les deux équipes se sont évertuées à conserver au mieux leurs munitions. En vain. Les erreurs de main ont été légions, rendant le match assez haché. Le MHR, qui restait sur une défaite à domicile devant Castres, se montrait entreprenant en début de rencontre mais butait sur une bonne défense agenaise. Bustos Moyano débloquait le tableau d’affichage (4e) et Fernandez sur drop (13e) s’avouait réaliste au pied. Mais cette avance allait rapidement fondre et la pause était atteinte sur un score de parité logique (9-9).

Deux poteaux pour Barnard

L’indiscipline chronique des deux formations empêchaient les attaques de se mettre en valeur. Axant le jeu sur la conquête et les chandelles, Agen s’adaptait au mieux et tentait quelques coups dans le sillage d’une paire de centres Pelesasa-Avramovic très perforante. Mais il était écrit que cette rencontre n’attendrait pas des sommets et il fallut se contenter d’un duel de buteurs. Le SUALG s’est approché à deux reprises de l’en-but héraultais mais à chaque fois, la défense de Montpellier a récupéré le ballon sur pénalité.

Subissant de plus en plus, Montpellier a fini par craquer, multipliant les fautes en fin de rencontre et s’attirant les foudres de l’arbitre Pascal Gaüzère. Heureusement pour le MHR, les deux dernières tentatives de Barnard touchaient les poteaux (72e, 79e), gardant ainsi le point du bonus défensif. Agen, toujours cinquième, n’a pas brillé mais a mieux su faire les choses que Montpellier, son banc s’avouant également plus décisif. Un résultat à confirmer la semaine prochaine à Toulon. Le MHR, lui, reste sous la menace de la zone de relégation et le déplacement à Lyon présage une sacrée bataille pour le maintien.