Thierry Dusautoir - 27.01.2011 - Toulouse - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Toulouse favori

Toulouse favori

Par Eurosport
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 04/06/2011 à 16:51 -
Par Eurosport - Le 04/06/2011 à 16:51
Les Toulousains partent largement favoris de cette finale. Seront-ils à la hauteur de leur réputation ?

L'ENJEU

Toulouse, grandissime favori. Face à des Montpelliérains qui disputeront la première finale de leur histoire, les Toulousains et leurs 17 Brennus recueillent logiquement la faveur des pronostics. Un statut qui, s'il ne les gêne pas, les agace un peu : "Je ne veux pas être méchant, mais ce sont des histoires de journalistes tout ça", déclarait ainsi le deuxième ligne Patricio Albacete cette semaine. "Tu peux être la meilleure équipe du monde, si tu es dans un mauvais jour, tu perds". On ne la fait pas aux hommes de Guy Novès, coutumiers de ce type de matchs. Surtout, ils ne veulent pas tomber dans le piège de la fougue montpelliéraine. Premiers à l'issue de la phase régulière, ils comptent rester à la tête du rugby français.

L'EQUIPE

Guy Novès a décidé d'aligner la même équipe qu'en demi-finale. On attendait un retour de l'ailier international Vincent Clerc mais celui-ci étant toujours incertain en raison d'une blessure aux côtes, le Fidjien Rupeni Caucaunibuca était de nouveau titulaire au moment de l'annonce du XV de départ vendredi. S'il était apte, Clerc prendrait place sur le banc. En cas de forfait, c'est un autre Fidjien, Vilimoni Delasau, qui entrera dans le groupe. Mais quoi qu'il arrive, le staff a choisi de retenir cinq avants et trois arrières sur le banc alors qu'à Marseille, il avait opté pour six avants et deux trois-quarts.

LA STAT :

8.- A l'issue de cette finale, huit joueurs quitteront le groupe. Skrela (Clermont), Heymans (Bayonne), Lacombe (Brive), Michalak (Sharks), Kelleher (Stade français), Lecouls (La Rochelle), Lakafia (Castres) et Lamerat (Castres) ne seront plus toulousains l'an prochain. Une véritable révolution dans le club haut-garonnais, beaucoup moins actif sur le marché des transferts habituellement. Tous ces départs confèreront, en tous les cas, une dimension affective à cette finale pour les Toulousains...

E.D