Magnus LUND - 06.08.2010 - Biarritz - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Biarritz doit toucher son brelan

Biarritz doit toucher son brelan

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 03/03/2011 à 18:46 -
Par Rugbyrama - Le 03/03/2011 à 18:46
Huitième au classement mais à égalité de points avec Bayonne, sixième et en position de qualifiable, Biarritz abat un atout majeur dans la course à la qualification avec trois réceptions de suite. Le moindre faux pas serait une terrible désillusion pour le BOPB qui vise le carton plein.

La période internationale, Biarritz la traverse difficilement. Privé de sa colonne vertébrale Marconnet-Thion-Harinordoquy-Yachvili-Traille, le BOPB a perdu lors de ses deux déplacements, à Paris et Toulouse. Un seul point ramené de la ville rose l’a fait chuter au classement alors que les Basques ont montré une belle régularité dans le haut du tableau depuis octobre. Actuellement huitième, la situation de Biarritz n’est toutefois pas dramatique. Car, si on se penche plus sérieusement sur le plan comptable, les hommes du président Serge Blanco affichent le même nombre de points que le voisin bayonnais, sixième et pour l’heure dernier qualifié pour les phases finales.

Un calendrier favorable

Biarritz est donc toujours en course. Les Basques ont même les cartes en main grâce à un calendrier favorable. Samedi, ils recevront le promu rochelais. Si les Charentais sont relégables, ces derniers viendront avec l’intention de grappiller des points et pour prendre également leur revanche du match aller où ils avaient dû baisser pavillon (29-23). La Rochelle éprouve malgré tout des difficultés pour s’exporter, n’ayant gagné qu’une seule fois hors de ses bases cette saison (Bourgoin). Le BOPB compte bien en profiter mais ne veut pas partir la fleur au fusil. "La Rochelle est une équipe joueuse. Nous allons d’abord penser à la victoire, on verra ce que l’on peut faire après…Marquer trois essais de plus qu’elle sera un exploit", souligne dans Midi Olympique l’entraîneur des avants Jean-Michel Gonzalez.

En négociant de bonne manière le rendez-vous de samedi, Biarritz se mettrait dans une situation favorable. Il lui faudra toutefois confirmer avec deux autres matchs à domicile contre le Racing et Bayonne pour un derby explosif, qui pourrait avoir d’autres enjeux que la suprématie régionale. Sans trop s’avancer, on peut affirmer que ce bloc est capital pour le reste de la saison du BOPB. "C’est simple, nous avons zéro joker", rapporte Jack Isaac. Un carton plein et Biarritz aurait de fortes chances de voir les phases finales. La réception de Brive ou le déplacement à Bourgoin avant la fin de la phase régulière ne semblent pas non plus insurmontables.

Un groupe plus complet

Pour parvenir à ses fins, le BOPB peut aussi compter sur un effectif bien plus fourni. Outre la présence des internationaux du XV de France samedi, le troisième ligne anglais Magnus Lund fera son retour. Touché aux cervicales, il n’avait plus joué depuis le 15 janvier. Le deuxième ligne Pelu Taele, qui a terminé son périple en Nouvelle-Zélande, postule également. Les jeunes aussi comme Roidot, Guyot ou Lesgourges, qui ont su tirer leur épingle du jeu sur les derniers matchs, ne seront pas laisser de côté. Un abus de biens qui ne sera pas de trop pour ce sprint final.