Top 14

Szarzewski : "Je suis déçu"

Un temps espéré pour la finale du Challenge européen, le retour du talonneur du Stade français Dimitri Szarzewski n'aura finalement pas lieu pour affronter les Harlequins vendredi soir à Cardiff. Une absence officialisée par le manager parisien Michael Cheika mardi. Szarzewski "s'avoue déçu".

 
Szarzewski: "Je suis déçu" - Rugby - Top 14Icon Sport
 

L'espoir était permis. De retour à l'entraînement dans le groupe après la dernière journée du championnat, la présence du talonneur international Dimitri Szarzewski dans le groupe retenu pour la finale du Challenge européen n'était pas utopique. Pourtant, Michael Cheika n'a pas inscrit son nom sur la feuille de match ce mardi lors de la conférence de presse. "Comme tous les joueurs qui ont longtemps blessé, il avait envie de jouer", a expliqué le manager parisien, "mais il est finalement venu me voir pour me dire qu'il était encore un peu juste."

Celui qui a été retenu par le sélectionneur Marc Lièvremont pour disputer la prochaine Coupe du monde en Nouvelle-Zélande avec les Bleus, n'a certainement pas voulu gâcher une longue rééducation en retrouvant trop vite le rythme de la compétition. Après avoir ressenti une douleur au tendon du talon d'Achille gauche face au Stade toulousain le 8 janvier dernier, il avait finalement été opéré le 24 janvier janvier. Après une période d'immobilisation, l'ancien Biterrois a dû entamer une période de rééducation de trois mois, dont une longue période au CERS de Capbreton. De retour à l'entraînement depuis quasiment deux semaines, il avait été autorisé à reprendre les séances avec contacts depuis ce lundi. "Je suis déçu de ne pas jouer", nous a confié Dimitri Szarzewski, "mais c'était trop risqué. S'il devait m'arriver quelque chose en raison d'un retour anticipé, je m'en voudrais toute ma vie".

Un choix qui a aussi permis à Michael Cheika de ne pas être confronté à un dilemme au moment de composer son quinze titulaire. Effectivement, il lui aurait été difficile d'écarter le jeune Rémi Bonfils qui tient le poste depuis trois mois. "Il fait tout ce que je lui demande et il joue bien avec l'équipe", a expliqué Michael Cheika avant de préciser qu'il n'aurait pas été certain de faire débuter Dimitri Szarzewski s'il avait été apte à jouer.

 - Rugbyrama
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |