04/12/2010 - 14:15 | Top 14 - 13e Journée | Stade : Stade Olympique Yves-du-Manoir

Racing Métro 92 15 - 13TerminéStade Français58' O.Phillips

Racing Métro 92Stade Français
 
 
 
 
 0'
0'80'40'
           
 
  Le Direct  Statistiques  Équipes  Réactions
Temps forts 
 
cliquez ici pour rafraichir 
-----

Merci d'avoir suivi le match EN DIRECT sur notre site. Rendez-vous à 16h30 pour Clermont - Stade Toulousain. La semaine prochaine, place à la Heineken Cup.

80e

C'est terminé sur le score de 15-13 pour les hommes de "Berbize" après un match gagne-petit, mais très précieux. Les Stadistes repartent avec le point de bonus défensif. Mangés devant, ils ne pouvaient guère espérer mieux même si le coup d'Ollie Phillips aurait pu changer la donne.

80e

Les Racingmen vont tenter de profiter de cette supériroité sur la touche. On remet le couvert devant, et nouvelle pénalité pour les locaux sur la sirène. Wisniewski la tente, sur la ligne des 22 à droite, mais c'est à côté ! Arias tente la relance, mais il finit en touche.

79e

On se chauffe entre Lo Cicero et Papé sur la ligne médiane. Le seconde ligne répond par un petit coup de "cinq doigts fermés" et prend deux minutes par doigt.

78e

Le Stade Français envoie du jeu, mais ça reste brouillon malgré l'envie et la fougue de Dupuy.

77e

On attaque au large, le ballon arrive jusqu'à Arias pour une des premières fois du match, mais ça se termine en touche.

74e

Mais c'est court.

73e

Et c'est une nouvelle pénalité offerte au Racing, 48 mètres face aux barres, c'est Wisniewski qui s'y colle.

73e

Les mêlées sont vraiment compliquées aujourd'hui, les quatre dernières se sont écroulées au premier essai.

71e

C'est du jeu à une passe que propose Julien Dupuy, mais ça avance, avec Haskell notamment. Sur la ligne des 22 mètres du Racing, Oelshig commet un en-avant. Le Racing devrait pouvoir se dégager.

69e

Roncero se reprend et pousse Orlandi à poser le genou au sol. Mr Péchambert donne logiquement une pénalité au Stade Français.

68e

Tous les jeux au pied sont utilisés dans cette action, et sur la seule relance, Oelshig tente de croiser avec Arias qui commet un en-avant, inexploité par le Racing, Mr Péchambert revient à la mêlée sur la ligne du milieu de terrain.

66e

Petit évènement, Juan Martin Hernandez remplace Scarbrough et foule de nouveau le gazon de Colombes, face à ses anciens coéquipiers.

65e

Relance d'Ollie Phillips, qui passe la ligne médiane. Plaqué, mais sur le regroupement, Dellape plonge et donne la possibilité à Gurruchaga de passer trois points, face aux barres. Mais c'est un peu court et Wisniewski peut dégager son camp.

63e

Nouvelle pénalité contre Roncero qui met un genou au sol. Sur la gauche du terrain, Wisniewski passe sa quatrième pénalité de la journée et permet surtout au RM92 de repasser devant. 15-13

61e

Le derby s'enflamme ! Pas en terme de jeu, mais Arias et Bergamasco, anciens coéquipiers se chiffonnent. Il le faut bien pour se tenir chaud pour les hommes des extrémités avec ce froid. Mêlée pour le Racing sur la gauche à 20 mètres de l'en-but.

60e

Gros coup de massue pour le XV de Colombes qui maîtrisait pourtant son sujet ! Tout est à refaire.

58e

ESSAI !!!! Dupuy tente la pénalité, celle-ci s'choue sur la barre transversale, et les Racingmen, passifs se font surprendre par Ollie Phillips qui avait suivi et aplatit au pied des poteaux. La transformation passée, le Stade Français repasse devant. 12-13

57e

Fillo par devant le coup de pied de son ouvreur. Parisse, sur la ligne médiane, joue vite. On écarte après le point, mais c'est arrêté. Les Stadistes récupèrent quand même la pénalité.

53e

Même cause, même effet ! On écroule encore et Mr Péchambert prévient Parisse d'un futur probable nouveau carton jaune à l'encontre de ses coéquipiers. Wisniewski passe la pénalité. 12-6

52e

Bonne touche trouvée par Wisniewski dans les 22 adverses, et c'est parti pour un ballon porté !!

50e

Les Stadistes ont limité la casse durant cette infériorité numérique, n'encaissant que trois points finalement. La faute à des botteurs pas vraiment en réussite côté Racing.

48e

Encore une faute pour les Parisiens du centre. Sur une chandelle de Southwell, les plus lents ne se replacent pas. Des 50 mètres, François Steyn rate le milieu des pagelles.

46e

Les Ciel et Blanc passent en tête pour la première fois de la partie.

45e

Nouvelle faute sifflée par l'arbitre de la rencontre, Papé se trouvant hors-jeu selon l'homme au sifflet, et 40 mètres légèrement à droite, Wisniewski règle la mire et offre trois points de plus à ses partenaires. 9-6

43e

La mêlée du Racing est vraiment supérieure, et en plus à huit contre sept, ça relève du supplice pour Roncero and co. Wisniewski, 40 mètres à droite tente la pénalité, mais ça passe à côté.

41e

Fillol prend un trou de souris au ras du regroupement, et arrive face à Southwell. Il tape par dessus, mais Arias est le plus prompt et aplatit.

41e

On reprend à Colombes, espérons que la seconde période soit un peu plus enlevée que la première, rappelons que le Stade Français évoluera les dix premières minutes à 14.

-----

Et c'est la mi-temps sifflée sur un score de parité après cette pénalité de l'ouvreur passé par Colomiers.

40e

ENORME ! Un groupé pénétrant des Ciel et Blanc emporte les Stadistes sur 50 mètres et arrivent aux 22 mètres de leurs adversaires. Obligé de se mettre à la faute, Tom Palmer écope d'un carton jaune, et Wisniewski remet les deux équipes à égalité. 6-6

39e

La touche est captée par Chabal, et on enchaîne par un groupé pénétrant. Roncero rentre sur le côté et est repris par la patrouille, 45 mètres sur la gauche, Steyn la tente. Mais c'est trop court.

37e

Mais la mêlée s'écroule et Mr Péchambert donne la pénalité aux Racingmen, souverains dans cette épreuve de force.

35e

On reprend lejeu au pied, et ce coup-ci, Scarbrough fait une faute de main, à 25 mètres dans l'axe, c'est une belle munition pour la ligne de Noel Oelshig.

32e

C'est brouillon, Scarbrough récupère un jeu au pied dans la boîte, mais ce sont les Belus qui récupèrent le ballon, pour le reperdre un peu plus loin, alors qu'il sétaient en bonne position, dans les 22 mètres du Racing.

29e

La touche est récupérée par l'alignement du XV de Sempéré mais on garde ensuite la balle au sol. Sur la pénalité, Steyn ne trouve pas la touche.

28e

Bergamasco relance de ses 22, échappe au premier défenseur, mais pas au second. Un stadiste botte le ballon sur le regroupement pour une touche dans les 22 du Racing.

26e

Grosse touche trouvée par Southwell suite à une faute du Métro 92. Dans les 22 mètres, on combine au large, mais Tiesi prend une cartouche par Benjamin Noirot, et le soutien fait un en-avant.

23e

Lionel Beauxis, strappé à la cuisse au coup d'envoi est contraint de céder sa place à Noel Oelshig. Coup dur pour les troupes du président Guazzini !

23e

Chavancy plonge et donne la possibilité à Dupuy de remettre les siens devant, 39 mètres face aux bares. 3-6

21e

Chaud devant! On joue vite une touche, Ollie Phillips contourne la défense et trouve Beauxis qui lui franchit, et trouve sur les extérieurs Léguizamon qui mange un trois contre un ! Bobo intercepte et tente de relancer, les stadistes sont à nouveau hors-jeux, ce qui commence à énerver l'arbitre.

19e

Erreur technique de Southwell. Le ballon sort en touche et joué rapidement hors de ses 22 mètres par Arias. L'arrière botte directement en touche, mais le lancer est paerdu par le Racing.

17e

Le renvoi botté long, Bergamasco est contré par Arias qui manque de peu de marquer après avoir suivi son contre.

15e

Les troupes de Mannix avancent à chaque impact mais ne trouvent pas la faille malgré tout. Les stadistes sont hors-jeux et offrent trois points à la botte de Steyn, des 40 mètres, sur la droite. 3-3

12e

Grosse occasion pour les locaux, Leo'o s'échappe après la touche, le soutien est là, mais les passes pas assurées. C'est finalement l'ouvreur du Racing qui, sur un plaquage, échappe le ballon. Mêlée dans les 22 mètres du Satde Français.

11e

Et sur la nouvelle mêlée, les Ciel et Blanc mettent leurs adversaires à la faute, 45 mètres en coin, on choisit la pénaltouche.

10e

Autant la première mêlée fut stable, la seconde vient de s'écrouler sous les yeux de Mr Péchambert.

8e

Belle séance des hommes de Pierre Berbizier, tout y passe, groupé pénétrant, jeu au large, puis coup de pied d'occupation de Wisniewski. Pendant ce temps, Papé et Le Roux se donnait quelques caresses amicales. Touche à 15 mètres de l'en-but des visiteurs.

5e

Beauxis est contré, puis se reprend. Chavancy donne un nouveau coup de pied dans la profondeur et l'ouvreur stadiste tente de relancer, bien plaqué.

3e

Les deux équipes observent un premier tound d'observation, se rendant coup de pied pour coup de pied. Mais personne ne se met à la faute, et une touche est trouvée par Scarbrough dans les 30 mètres stadistes.

1e

On plaque avant que Leguizamon ne touche le sol, et une première pénalité est offert à Julien Dupuy, 40 mètres à gauche des perches, et ça passe pour le demi-de-mêlée. 0-3

1e

A noter que le terrain est encore un peu enneigé, et les lignes tracées en rouge.

1e

Le coup d'envoi est donné par Gurruchaga et c'est parti pour ce derby, Mr Péchambert officiera au centre du terrain.

14:12

Les hommes de Michaël Cheika ne pourront pas compter sur Dimitri Szarzewki, forfait et remplacé par Sempéré. Bastareaud est également sur le flanc (info de dernière minute) et Rodriguez Gurruchaga fera face à Steyn. La troisième ligne a fière allure avec James Haskell, Leguizamon et Parisse. Les ailes seront occupées par les brillants Ollie Phillips et Julien Arias.

-----

Pour relever la tête, les Racingmen peuvent compter sur Jonathan Wisniewski, privé d'équipe de France suite à un genou douloureux ainsi que Sébastien Chabal, titularisé en troisième ligne centre. "El Mago" est remplaçant, pendant que François Steyn occupera le centre de l'attaque des Ciel et Blanc. Nallet est en revanche absent.

-----

Le Racing et le Stade Français sortent de deux contre-performances avant les matches internationaux. Le clubs parisiens doivent donc se reprendre au plus vite, mais à 15h45, il n'y aura qu'une équipe réellement satisfaite.

-----

Bonjour et bienvenue sur notre site pour suivre EN DIRECT cette rencontre entre le Racing-Metro et le Stade français.

 
 

Composition du match

Racing Métro 92Stade Français
Fillol
Fillol
Chabal
Chabal 
Bergamasco
Bergamasco 
Dellapè
Dellapè 
Noirot
Noirot
Bobo
Bobo 
Brugnaut
Brugnaut
Wisniewski
Wisniewski 
Steyn
Steyn 
Qovu
Qovu 
Leo'o
Leo'o 
Chavancy
Chavancy 
Orlandi
Orlandi 
Le Roux
Le Roux
Scarbrough
Scarbrough
Palmer
Palmer
Roncero
Roncero 
Parisse
Parisse 
Papé
Papé
Dupuy
Dupuy 
Arias
Arias 
Southwell
Southwell 
Tiesi
Tiesi 
Leguizamón
Leguizamón 
Beauxis
Beauxis
Haskell
Haskell 
Sempéré
Sempéré 
Phillips
Phillips 
Slimani
Slimani 
Rodriguez Gurruchaga
Rodriguez Gurruchaga 
Remplaçants
  • Carlo Festuccia
  • Andrea Lo Cicero
  • Juan Martín Hernández
  • Jacques Cronjé
  • Karim Ghezal 
  • Benjamin Fall 
  • Mathieu Lorée
  • Johan Coetzee 
  •  Pierre Rabadan
  • Arnaud Marchois
  •  Damien Weber
  •  Quentin Valancon
  • Noël Oelschig
  •  Arthur Joly
  •  Rémi Bonfils
 
 
Entraîneurs
  • Pierre Berbizier 
  •  Michael Cheika
 
 
 
 
x
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |