Sébastien Chabal Top 14 2010-2011 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Racing : Chabal jouera samedi !

Racing : Chabal jouera samedi !

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 24/05/2011 à 18:47 -
Par Rugbyrama - Le 24/05/2011 à 18:47
Le troisième ligne du Racing-Metro Sébastien Chabal pourra finalement jouer la demi-finale du Top 14 contre Montpellier samedi à Marseille (16h20). En effet ce mardi, la commission d'appel de la FFR a réduit sa peine de 60 à 10 jours de suspension à la suite de ses propos critiques sur l'arbitrage.

L'appel déposé par Sébastien Chabal aura porté ses fruits. Le troisième ligne international ne voit pas, comme il était prévu, sa saison finie. Mieux, la star du rugby français pourra rejouer dès ce samedi, pour la demi-finale opposant son club du Racing-Metro 92 à Montpellier. Comparaissant ce mardi à 14 heures 30 devant la Commission d'appel de la Fédération, il a obtenu une réduction de sa suspension. De 60 jours, celle-ci a été rabaissée à 10. Sous conditions. Pour officialiser cette réduction, Chabal devra accepter plusieurs activités d’intérêt général : le suivi d’une formation à l’arbitrage, la participation au stage des arbitres de haut niveau, l'arbitrage de quatre rencontres de moins de 17 ans et autant de moins de 19 ans, ainsi que la participation à l'organisation de quatre tournois d'écoles de rugby en Bretagne, Normandie, Flandres et Alsace Lorraine. "La commission d'appel de la Fédération vient de décider d'amender la condamnation de Sébastien Chabal, a indiqué le président Jacky Lorenzetti, présent lors de l'audience. La sanction est amendée de sorte qu'il puisse disputer la demi-finale." Et d'ajouter : "Je pense que le juge en appel a pris la juste mesure de l'erreur, je dirais même de la faute que Sébastien avait commise, mais également de l'oeuvre de l'homme pour le rugby français. Je pense que c'est justice de lui permettre de montrer son talent dans ces phases finales".

La fin d'une série noire ?

En réalisant cette modification, la commission d'appel de la FFR, qui s'était pourtant associée à la saisine, ne prend pas la même direction que la Commission de discipline de la Ligue. En première instance le 12 mai dernier, l'international français de 33 ans avait été sanctionné pour "atteinte aux intérêts supérieurs du rugby." Dans un entretien au Journal du dimanche, il avait déclaré que "les arbitres du Top 14 sont nuls." Comme dans son autobiographie, il avait également mis en cause la Ligue. L'international aux 62 sélections avait affirmé que les arbitres favorisaient les clubs de Castres et Biarritz, respectivement présidés par Pierre-Yves Revol et Serge Blanco, tous les deux passés à la présidence de la LNR. Ses 60 jours pouvaient être rabaissés à 30 si le Racingmen participait à un stage d'arbitrage, et jugeait des rencontres de jeunes. Une décision jugée "très lourde" et donc interjetée par le joueur et son club... Ce volte-face des instances du rugby français semble donc mettre fin à la série noire vécue par Chabal. Car, en plus de sa suspension, le joueur n'a pas été sélectionné par Marc Lièvremont dans le groupe pour la Coupe du monde.

Sébastien Chabal pourra donc défendre les couleurs de son équipe samedi au stade Vélodrome. Et si cela constitue une bonne nouvelle pour lui, ça n'en est pas forcément une pour les Montpelliérains. "Il réalise une très bonne fin de saison et apporte beaucoup, même quand il est remplaçant et qu'il entre en jeu, témoigne le demi de mêlée Julien Tomas. C'est un joueur puissant, une pièce essentielle du Racing. Pour nous, ce n'est pas son nom qui fait peur, c'est le joueur qui possède un physique hors-norme. Mais s'il est là, tant mieux pour lui. C'est fabuleux de vivre ce genre de match." Son entraîneur Fabien Galthié nuançait toutefois quelques heures avant le verdict de la commission d'appel : "Son éventuelle présence ? On n'en a pas parlé entre nous. Et je n'oublie pas qu'à sa place, le Racing peut faire jouer Cronje, qui possède quand même 35 sélections chez les Springboks." Le joueur devrait toutefois être utilisé par son club qui a tout fait pour qu'il puisse être sur le terrain ce week-end.