Lionel Beauxis - Stade français - Avril 2010 - Icon Sport
 
Top 14

Présentation : Stade français

Présentation : Stade français

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 06/08/2010 à 14:23 -
Par Rugbyrama - Le 06/08/2010 à 14:23
Suite de notre tour des clubs du Top 14 avant la reprise du championnat le 13 août avec le club du Stade français qui a beaucoup déçu l'an passé et qui espère retrouver des couleurs. Pas de folies sur le plan du recrutement mais une envie certaine d'intégrer une place de qualifiable.
 

Nom du club: Stade français
Fondé en 1883
Président: Max Guazzini
Entraîneurs: Michael Cheika, Didier Faugeron, Benjamin Del Moral
Classement 2009-2010: 8e
Titres: 13

L'objectif : Le dernier carré

Le Stade français vient de vivre une saison noire et veut rapidement tourner la page. Le club de la capitale veut de nouveau faire partie des grosses cylindrées du championnat et oublier au plus vite cette huitième place. Les Parisiens veulent donc rebondir pour tutoyer à nouveau les premières places. Pour cela, le club peut s'appuyer sur son nouvel entraîneur Michael Cheika, champion d'Europe avec la province irlandaise du Leinster en 2009. Le déménagement forcé au stade Charléty (pendant les travaux à Jean-Bouin) pourrait aussi être bénéfique pour briser la spirale négative de l'exercice passé. Le président Max Guazzini est donc confiant, malgré un budget en baisse, pour cette saison qui devrait être celle du renouveau : "Je trouve que nous avons un effectif de qualité avec des jeunes prometteurs." Même constat pour l'entraîneur Didier Faugeron : "Et puis, notre meilleur recrutement, ce sont les retours de blessures de Liebenberg et Parisse ou encore les retours de suspension de Dupuy et Attoub (en décembre 2010 pour le pilier parisien)." Et le président évoque même une quatorzième étoile à broder sur le maillot.

La star : Mathieu Bastareaud

Icon Sport

Il n'est pas seulement une star à Paris. Mathieu Bastareaud est devenu, malgré son jeune âge, une star du rugby français. Son look, sa puissance, ses plaquages, ses raffuts lui permettent d'être un des chouchous du public parisien et d'être redouté par tous ses adversaires. Titulaire indiscutable dans son club, il s'est aussi imposé chez les Bleus lors du grand chelem. Alors qu'il n'a pas encore fêter ses 22 ans, l'ancien joueur de Massy est incontournable.

Le joueur à suivre : Rabah Slimani

Il n'a pas encore 20 ans mais une très belle carte à jouer dès cette saison. Jeune pilier droit formé au club, il est en progression constante depuis qu'il a intégré le groupe professionnel. Passé par le pôle France de Marcoussis et les sélections de jeunes, il a goûté cet été à l'équipe de France où il a su gagner du temps de jeu. Avec le départ de Sylvain Marconnet à Biarritz et la suspension de David Attoub jusqu'au mois de décembre, Rabah Slimani peut être une des révélations du début de championnat. A lui de jouer.

Le départ qui fait mal : Sylvain Marconnet

Il était l'ultime rescapé du titre de champion de France 1998. Sylvain Marconnet était une pièce maîtresse du paquet d'avants parisien sur le terrain mais il était aussi un des moteurs importants de l'équipe dans la vie du groupe. Il transmettait, tout comme Mathieu Blin, l'âme du Stade français. Son expérience du très haut niveau fera défaut cette saison alors que le club parisien doit maintenant se trouver des nouveaux leaders.

Mouvements :

Arrivées :Tiesi (Harlequins, Ang.), Gurruchaga (Rosario, Arg.), Cheika (entr., Leinster), Wright (Gloucester, Ang.).

Départs: Messina (Toulon), Gasnier (Australie), Kayser (Castres), Mi. Bergamasco (Racing-Metro), Marconnet (Biarritz), Delmas (entr.), Vigouroux (Lyon), Blin (arrêt).

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×