Antoine Burban - Août 2010 - Stade Francais - 2eme journee de Top 14 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Paris, leader par défaut ?

Paris, leader par défaut ?

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 21/08/2010 à 16:23 -
Par Rugbyrama - Le 21/08/2010 à 16:23
Le Stade français se retrouve leader du Top 14 après avoir remporté son second match consécutif contre La Rochelle (41-26). Les Parisiens ont battu les Rochelais après être venu à bout des Berjalliens la semaine dernière. Bilan : neuf points en deux matchs mais quelques incertitudes à gommer.

En attendant la rencontre de Toulouse ce soir, le Stade français est bien leader du Top 14. Vendredi soir, à Charléty, les Parisiens ont montré deux visages dans une rencontre plus accrochée que le score n'y paraît. Pourtant bien entrés dans le match, les hommes de Max Guazzini ont ensuite commis de nombreuses fautes de main. Les coéquipiers de Mathieu Bastareaud ont paru timides et empreints de la même fébrilité que l'an passé. Ils ont mis un peu plus de trente minutes à vraiment démarrer l'opposition. Et même face à des Rochelais, réputés pour être une des équipes les plus faibles du championnat, les Parisiens ont connu des difficultés dans l'animation de jeu. Problèmes qui n'ont pas complètement disparu malgré une seconde mi-temps d'une autre facture. Antoine Burban, le troisième-ligne du Stade français confirme. "A chaque fois, on essaie de trop jouer, quitte à ne plus conserver le ballon. On oublie un peu les valeurs du rugby et en seconde mi-temps, on arrive à retrouver le droit chemin."

Bon en attaque, fébrile en défense

Les Parisiens sont en effet revenus sur la pelouse de Charléty avec d'autres intentions. Les quatre essais marqués dans les quarante dernières minutes prouvent la bonne tenue des protégés de Michael Cheika. Un visage différent que celui affiché en première période. Phillips, Szarzewski, Southwell et Arias ont conclu la forte domination parisienne. Le score était alors de 41 à 19 et tout portait à croire que Paris filait vers le bonus offensif, et du coup, vers la première place du classement avec dix points au compteur. Mais le Stade français est retombé dans ses largesses défensives en se montrant moins agressif. Résultat : deux essais encaissés et un bonus qui s'envole. "Il faudra, pour les prochains matches, se concentrer dès la première mi-temps sur la conservation du ballon et jouer intelligemment ", explique Burban.

Malgré ces petites incompréhensions apparues lors de leurs deux premières rencontres, le Stade français est leader du Top 14 en attendant le Castres-Toulouse de ce soir. "On aurait pu avoir le bonus mais on s'en satisfait. Ça fait deux victoires de suite, on ne pouvait pas souhaiter mieux pour commencer le championnat", indique Antoine Burban. "On va maintenant se préparer pour le déplacement à Toulouse." Et rien de tel qu'une rencontre face au Stade toulousain pour connaître vraiment son niveau.