Geoffrey DOUMAYROU - Septembre 2010 - Montpellier - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Montpellier est dans le vrai

Montpellier est dans le vrai

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 12/09/2010 à 12:16 -
Par Rugbyrama - Le 12/09/2010 à 12:16
En s'imposant face à Castres (23-12), Montpellier confirme son très bon début de saison en faisant chuter un troisième gros à domicile. Les Héraultais ont maîtrisé leur sujet et ont creusé un écart définitif grâce à un essai de Doumayrou. Castres repart les valises vides de points.

Montpellier a généralement l'habitude de bien commencer ses rencontres avant de céder des points à la fin des deux mi-temps. Les Héraultais ont inversé les choses cet après-midi mais ont obtenu le même résultat : les quatre points à domicile. Et pourtant, ils ont été trop occupés à défendre en début de match, sans se concentrer sur les fondamentaux. Conséquence : Romain Teulet se chargeait d'enchaîner les points au pied et mettait rapidement son équipe sur les rails. Les Montpelliérains revenaient petit à petit dans la rencontre grâce à la botte de l'Argentin Bustos Moyano. Ils concédaient un peu moins de fautes et produisaient surtout un peu plus de jeu.

Preuve de ce changement de physionomie, l'essai accordé après arbitrage vidéo à Gorgodze. Sur cette action, les hommes de Fabien Galthié relançaient un ballon plutôt anodin puis enchainaient une séance de pick and go. Au final, c'est le Géorgien qui aplatissait le ballon (35e). Les contestations du duo d'entraîneurs tarnais Labit-Travers n'y changeaient rien, le MHR prenait l'avantage au tableau d'affichage (13-9). Les Castrais voyaient même leurs efforts du début du match s'effondrer avec un carton jaune sévère infligé au talonneur Mathieu Bonello pour une accumulation de fautes au sol. Pas cher payé pour des Tarnais trop fébriles et trop maladroits à la fin de ces quarante premières minutes.

Teulet blessé, Doumayrou à l'essai

La seconde période démarrait sur une petite anecdote. Le savon passé par l'arbitre M.Raynal aux Héraultais, coupables selon lui d'avoir pris trop de temps pour revenir sur la pelouse. Pas la meilleure façon de se mettre l'arbitre dans la poche. Mais c'est bien le CO qui se faisait pénaliser au retour des vestiaires. Bustos Moyano était toujours aussi précis au pied alors que de l'autre côté, l'artilleur Romain Teulet sortait sur blessure, touché à la cuisse. Seremaia Baï se mettait tout de suite dans le bain et réussissait son premier tir au but du match (16-12).

Puis plus rien pour les Tarnais. Les hommes de Laurent Labit reculaient au contraire des Montpelliérains, ambitieux dans le jeu, solides au niveau des avants et rapides au sein des trois-quarts. Geoffrey Doumayrou concrétisait la domination des siens par un essai litigieux (61e). Au début de l'action, McIntyre était plaqué par deux adversaires tout de suite soutenus par leurs avants. Le déblayage était à la limite de la règle mais M.Raynal sifflait une pénalité contre le CO. Pénalité rapidement jouée par Tomas qui faisait rebondir le jeu voyant la défense castraise mal replacée. Trinh-Duc passait à son jeune trois-quarts centre qui n'avait plus qu'à filer à l'essai. Imparable ! Les Tarnais, assommés, n'avaient même plus la force de revenir au score malgré une ultime action de leurs avants en fin de partie.

Troisième victoire à domicile

Montpellier enchaîne sa troisième victoire à domicile. Entrés timidement dans la partie, les Héraultais sont montés en régime pour enfin développer leur jeu basé sur le dynamisme de ses arrières. Ils battent un concurrent direct pour les places européennes qui peut se mordre les doigts d'avoir baissé en régime au fur et à mesure de la rencontre. Les Castrais n'ont pas démérité et peuvent avoir des regrets notamment au niveau de l'arbitrage. Mais ils ont encore commis trop d'erreurs dans leurs attaques pour pouvoir réellement inquiéter l'équipe du MHR qui devient décidément intraitable au stade Yves-du-Manoir.